La Buba réclame l'égalité de traitement sur les règles bancaires

le
0
    FRANCFORT, 30 novembre (Reuters) - Les nouvelles règles 
bancaires mondiales censées prévenir une répétition de la crise 
financière doivent assurer un traitement équitable du point de 
vue géographique, a déclaré mercredi la Bundesbank, la banque 
centrale allemande. 
    La réunion des principales autorités de régulation bancaire 
mondiales lundi et mardi à Santiago du Chili s'est achevée sans 
qu'un accord définitif ait pu être conclu, mais le président du 
Comité de Bâle a dit avoir bon espoir que les pourparlers 
puissent aboutir d'ici fin janvier.   
    Le Comité veut définir des règles universelles sur les 
niveaux de fonds propres que doivent détenir les banques, mais 
ses propositions ont été contestées par l'Europe et le Japon, 
qui jugent qu'elles avantageraient les établissements financiers 
américains et risqueraient de freiner le crédit.  
    "Une issue favorable des négociations doit renforcer la 
capacité de résistance du secteur bancaire mais doit aussi être 
régionalement équilibrée et ne peut pas affaiblir l'approche 
axée sur les risques du cadre de Bâle", a dit le président de la 
Bundesbank, Jens Weidmann. 
    "Nous allons donc continuer de travailler avec dynamisme 
jusqu'à début janvier (...) parce que l'incertitude 
réglementaire pénalise aussi le fonctionnement du secteur 
bancaire", a-t-il ajouté. 
     
 
 (Francesco Canepa; Marc Angrand pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant