La Buba invite Paris à respecter les règles sur les déficits

le
0
LA BUNDESBANK RAPPELLE PARIS À SES RESPONSABILITÉS SUR LA RÈGLE SUR LES DÉFICITS
LA BUNDESBANK RAPPELLE PARIS À SES RESPONSABILITÉS SUR LA RÈGLE SUR LES DÉFICITS

BERLIN (Reuters) - La France, en tant que poids lourd de la zone euro, a une responsabilité spéciale en matière de respect des règles régissant la réduction des déficits, estime Jens Weidmann, président de la Bundesbank.

Dans un entretien publié dimanche par le journal Bild am Sonntag, il ajoute que la crédibilité des nouvelles règles de la zone euro est susceptible d'être mise à mal si elles sont assouplies au maximum dès le départ.

"Les développements économiques dans certains pays n'ont pas été aussi positifs qu'attendu et, dans ce cas, les règles européennes permettent une certaine flexibilité", dit Jens Weidmann, au sujet de la France, l'Italie ou encore la Slovénie.

"La France, mais aussi l'Allemagne, ont une responsabilité particulière, en tant que poids lourds de la zone euro, dans le respect des nouvelles règles de réduction des déficits mises en place l'an dernier (...)", poursuit Jens Weidmann, notant que le déficit budgétaire de la France était toujours "nettement au-dessus" de la limite autorisée de 3% du produit intérieur brut (PIB).

La Commission européenne a décidé il y a une dizaine de jours d'accorder deux ans de plus à la France pour réduire son déficit à 3% du PIB.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble avait qualifié ce délai "d'acceptable", estimant que la France était "sur la bonne voie".

Erik Kirschbaum et Christian Rüttger, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux