La brique de lait, c'est vous qui la faites !

le
11
La brique de lait, c'est vous qui la faites !
La brique de lait, c'est vous qui la faites !

Et vous, vous êtes plutôt avec ou sans opercule ? Vous préférez le lait en bouteille ou en brique ? Et que son producteur soit rémunéré sur la base du cours mondial du lait ou qu'il puisse partir quelques jours en vacances ? Telles sont les épineuses questions auxquelles vous pouvez répondre sur Internet*, en ce mois d'août, pour concocter votre litre de lait idéal. De l'alimentation de la vache au prix que vous jugez juste, à vous de décider ce que vous voulez boire ! A la rentrée, un objet bien réel émergera de cette masse de résultats. Et, en octobre, la fameuse bouteille sera disponible en supermarché sous la marque C'est qui le patron ?.

 

Petit séisme dans le monde de la distribution, cette nouvelle « marque du consommateur » lancée par Nicolas Chabanne et Laurent Pasquier, du collectif des Gueules cassées, entend bousculer les rayons frais des grandes surfaces. Et va rapidement se décliner, dans l'une des deux principales enseignes françaises, sous d'autres produits, en yaourts par exemple ou encore en jambon, en pâtes. De grandes marques de l'agroalimentaire, comme Fleury-Michon, leadeur français de la charcuterie libre-service, sont intéressées par le concept.

 

« Pour la première fois en France, un produit conçu par et pour le consommateur va être commercialisé, s'enthousiasme Nicolas Chabanne. On renverse le système. Cette fois, c'est le consommateur qui va choisir ce qu'il veut acheter, boire et manger. En participant à la rédaction du cahier des charges du produit, comme le font les industriels, il comprendra aussi plus facilement comment le produit est fabriqué, de quelle manière la valeur est répartie », poursuit-il.

 

« Ce projet nous offre une porte de sortie par le haut, abonde même un cadre dirigeant de l'industrie agroalimentaire. Dans le contexte de crise agricole, de rupture de confiance entre le consommateur et l'industrie, c'est une occasion unique de créer un partenariat ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 il y a 4 mois

    La qualité gustative et nutritionnelle du lait dépend grandement de ce que la vache mange et du traitement que le lait subit. Le mieux: de l'herbe et tout au plus une légère pasteurisation ou un micro filtrage. Le pire: de la nourriture industrielle et un crackage par UHT/homogénéisation .

  • ppsoft il y a 4 mois

    @p.chau28 : mes clients internationaux attendent de moi, dans l'industrie d'équipements lourds, toujours mieux, plus vite, moins cher. Sinon la concurrence s'en charge. Le pb de fond est donc avant tout nos dirigeants qui gèrent nos frontières comme des chèvres. Alors excusez-moi si je ne daigne pas perdre mon temps à mettre un pansement sur la jambe de bois de la filière laitière. On a tous nos problèmes.

  • p.chau28 il y a 4 mois

    Et pour ceux qui veulent toujours plus et mieux , au moins cher, allez donc vivre en Chine !!! La bas c'est pas cher, mais par contre vous aurez un salaire de chinois si vous y travaillez !!!! @ppsoft : Vivez vous en France avec un salaire de chinois, vous ???

  • p.chau28 il y a 4 mois

    Petit rappel quand même !!! Le lait "industriel " ca n'existe pas !!! Le lait jusqu'ici, est toujours fabriqué par les vaches !!! L'usine de conditionnement ne fait que le stériliser en le chauffant à haute température, et le met en bouteille ou en brique.

  • vazi il y a 4 mois

    et dans la brique il y a un lait industriel, quelle supercherie !!!!!

  • jmlhomme il y a 4 mois

    Vous ne pouvez pas poster ce commentaire..... Info dejà transmise ? Ou donc apparait elle sur le forum ?

  • jmlhomme il y a 4 mois

    encore de la censure quand on ne donne que de l'information. Deux fois ecrit et envoyé deux fois ccensuré. Honte à vous

  • ppsoft il y a 4 mois

    Moi je suis consommateur et client : j'attends donc la meilleure qualité au meilleur prix. Toutes les jacasseries internes à la profession ne me concernent pas. On a tous nos problèmes.

  • pv74 il y a 4 mois

    Et, qui est-ce qui s'en met plein les fouilles ?

  • mlaure13 il y a 4 mois

    Une initiative mercantile de plus...???...:-(((