La boutade de Hollande sur les «sans-dents» enflamme les réseaux sociaux

le
9
La boutade de Hollande sur les «sans-dents» enflamme les réseaux sociaux
La boutade de Hollande sur les «sans-dents» enflamme les réseaux sociaux

L'expression ou plutôt la blague - avérée ou non - risque d'entâcher la fin du quinquennat du président socialiste. Dans son livre polémique, Valérie Trierweiler, d'origine assez modeste, revient sur un épisode douloureux lorsque François Hollande a lancé une boutade sur les pauvres rebaptisés les «sans-dents».

Les réseaux sociaux, Twitter en tête, n'ont pas tardé à dégainer un hashtag (#sansdents), des parodies et des jeux de mots. Les tweets d'anonymes comme de personnalités politiques ont déferlé toute la journée de mercredi. A tel point que le mot dièse s'est retrouvé en tendance (Trending Topics) avec au moins 20 000 tweets envoyés. Florilège des plus originaux, des plus critiques et des plus acerbes.

Hommage aux #SansDents. Ils n'ont pas moins de valeur que ceux qui les méprisent. pic.twitter.com/AHWiwRoT7D-- Les Bonnets Rouges (@BonnetsRouges) September 3, 2014

Haaaaaaaaa ha ha ha le moment ou on apprend que #Hollande aime le luxe et les palaces et est #Pauvrephobe #SansDents pic.twitter.com/7aZJbDBCV9-- Nat de Wolf (@ntwolfmother) September 3, 2014

Les pauvres "des sans dents"? Hollande lui,menteur comme un arracheur de dents, est un imposteur, un sans coeur!-- Gilbert Collard ? (@GilbertCollard) September 3, 2014

Sans-dents de solitude.-- David Abiker (@DavidAbiker) September 3, 2014

«Les #sansdents de l'amère»

(cette création collective vous est offerte par @LVigogne, @beache3 et ma pomme)-- Olivier Auguste (@Olivier_Auguste) September 3, 2014

Sinon, il a un gus qui a déposé le domaine #sansdents .fr aujourd'hui (en .com et .org aussi) http://t.co/bRyImfLvCz pic.twitter.com/tz4TmuD7LR-- marc rees (@reesmarc) September 3, 2014

D'autres, issu du mouvement Hollande Dégage, ont poussé la réflexion jusqu'à créer une page Facebook «Les Sans-Dents» qui appelle à une manifestation vendredi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5918992 le vendredi 5 sept 2014 à 20:10

    Scandaleux que l'on soit de gauche ou de droite les politiques n'ont pas à insulter le peuple, ni à le tromper. que la classe politique redonne rapidement l'exemple du respect de la famille. et que hollande (parce qu'il est là) donne l'exemple qu'il parte avec toute sa clique.

  • d.e.s.t. le jeudi 4 sept 2014 à 18:36

    ou des "sans dents"!

  • d.e.s.t. le jeudi 4 sept 2014 à 18:36

    On ne l'appelle plus que le "condescendant"!

  • oisif le jeudi 4 sept 2014 à 15:20

    Et comme les "sans dents" se taisent on peut conclure qu'ils sont aussi "sans c..."

  • M6445098 le jeudi 4 sept 2014 à 12:41

    je suis sûr que FH pense aux "sans-dents" lorsqu'il va déjeuner au restaurant Chez Laurent...

  • frenchto le jeudi 4 sept 2014 à 09:14

    pendant qu'on parle de ça, on ne parle pas du coût du travail, ni de la dette, ni de l'administration pléthorique, ni de cette jeunesse désoeuvrée

  • M156470 le jeudi 4 sept 2014 à 08:53

    Il résume bien la situation : les "sans dents" ne sont-ils pas les victimes de cette caste de politiciens qui plument littéralement le peuple qui ne peut se soigner décemment...

  • frk987 le jeudi 4 sept 2014 à 07:54

    Comment peut-on penser un seul instant à sortir une phrase pareille sur les sans dent....c'est inconcevable. Entre lui qui ne m'a vraiment pas l'air d'aplomb et son ministre des finances qui épouse une personne de l'âge de sa mère, il va falloir que l'Elysée embauche d'urgence un psychiatre.

  • M2266292 le jeudi 4 sept 2014 à 06:43

    Tout à fait le style du baltringue