La Bourse surtout attentive au plafond de la dette fédérale

le
0
L'échec du vote du budget américaine semble pas effrayer les marchés. Les questions concernant le plafond de la dette sont plus sérieuses, elles touchent à la capacité des États-Unis à rembourser ses dettes.

Le fait que plus de 800.000 fonctionnaires soient au chômage faute d'avoir trouvé un accord sur le vote du budget des États-Unis hier soir n'effraie pas vraiment les investisseurs. L'absence d'accord sur le budget constitue certes un sujet d'inquiétude pour les marchés, mais il ne s'agit pas d'un stress suffisant pour justifier un effondrement des cours.

Ce n'est en effet pas la première fois que les États-Unis sont confrontés à un «shutdown». En Europe, les marchés sont même légèrement repartis à la hausse, c'est également le cas des futurs à New York.

Les investisseurs espèrent toujours un compromis mais ils restent surtout focalisés sur les négociations autour du relèvement du plafond de la dette avant le 17 octobre. C'est sur ce point que s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant