La Bourse russe baisse fortement

le
11

La Bourse russe a enregistré une séance de forte baisse mardi 10 mars.
La Bourse russe a enregistré une séance de forte baisse mardi 10 mars.

Mardi 10 mars, l'indice RTS de la Bourse russe n'a cessé de creuser ses pertes, clôturant en baisse de 6,43% peu avant 17h (heure française). En cause : une baisse notable des prix du pétrole, auquel l'économie russe reste toujours très liée, ainsi qu'un mauvais chiffre sur le marché automobile.

On est loin de la panique du mois de décembre, où la crise du rouble et la chute du pétrole avaient entrainé le marché russe dans une tourmente qu'il n'avait plus connue depuis 1998. Néanmoins, la séance de ce mardi a rappelé que les investisseurs restent toujours très réactifs à la moindre nouvelle concernant l'économie russe fragilisée.

Forte baisse après un mois de février en forte hausse

Rappelons tout d'abord que la Bourse russe sort d'une phase de hausse marquée en février, à l'instar de la plupart des autres places mondiales. Dopée au milieu du mois de février par l'accord de Minsk portant sur une trêve du conflit avec l'Ukraine, la Bourse russe a enregistré une hausse d'environ 20% le mois dernier, repassant de 740 à 900 points en l'espace de quatre semaines. Un niveau encore loin des 1400 points qui prévalaient en juillet dernier (avant-crise), mais nettement plus haut que les 600 points atteints en cours de séance le 16 décembre dernier en pleine débâcle financière.

Perdant 6,43% à la clôture, le principal indice du marché russe revenait à 845 points mardi 10 mars, effaçant en une séance près d'un tiers de sa hausse du mois dernier.

Mauvais chiffres dans l'automobile et baisse du pétrole

Expliquant une partie de la baisse, Reuters relayait en milieu de séance la nouvelle selon laquelle le marché automobile russe se serait contracté de 38% en février. Le chiffre reflète ainsi l'effondrement de la consommation des ménages au sein du pays, notamment à cause de la chute du rouble qui ne s'est pas vraiment repris depuis le début de l'année.

Surtout, c'est l'anticipation de nouveaux records historiques des stocks de pétrole américains (publiés demain) qui a pesé sur les prix du pétrole, impactant négativement le marché russe très exposé à cette donnée. Alors que le baril WTI restait globalement à son niveau des dernières séances autour de 49-50 dollars, le baril de Brent chutait plus nettement, à 57 dollars au lieu des 61 dollars qui prévalaient encore la semaine dernière.

Nous rappelions par ailleurs la semaine dernière que le système bancaire du pays reste très fragilisé par la récente crise économique de décembre et qu'un quart des établissements financiers seraient en grandes difficultés dans le pays.

X. Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mercredi 11 mar 2015 à 10:15

    Je ne comprends pas très bien cet index, peut-être est-il basé sur le Rouble. L'index Blomberg, basé sur le dollar donne une autre approche du Micex ( Très spéculatif ) mars 2014 -- 1240 le 13/08/2014 - 1334 le 13/2/2015 ( au plus haut ) 1838 le 10/3/2015 1670. - Même si on prends le cours d'hier, il a grimpé de 34,6% depuis mars 2014.

  • b.renie le mercredi 11 mar 2015 à 06:10

    Le problèmes des équilibres financiers de la Russie sont très préoccupants.

  • noterb1 le mardi 10 mar 2015 à 22:14

    @Mauzarte la Russie sait simplement ce que disent les autres d'eux ! on apprend au sénat américain que la Russie est l'ennemi naturel ! Mais on apprnd aussi qu'il n'est pas démocratique ( sic!) que la Russie soit la seule à posséder la Sibérie !!! ( m Albright !) or quand les USA parlent de démocratie on sait comment cela se termine : Irak ! Afghanistan ! Lybie ! autant de démocraties heureuses n'est-ce pas ?

  • noterb1 le mardi 10 mar 2015 à 22:10

    @Mauzarte En vous lisant j'ai reconnu tout de duite le connaisseur de la Russie . Bonjour les images d'Epinal . Ne vous donnez pas la peine de voyager apprenez seulement ce qu'est un climat continental et quand vous verrez des enfants de Moscou se baigner dans les fontaines publiques au mois de mai vous saurez que vous ne rêvez pas .

  • ZvR le mardi 10 mar 2015 à 18:09

    La taille de l'armée russe a été très significativement réduite, ces dernières années contrairement à ce que certains prétendent. Par contre l'armée a été complètement réorganisée et modernisée.

  • M1003883 le mardi 10 mar 2015 à 17:54

    La derniere fois qu'on a voulu les envahir, ca leur a couté 30 millio,ns de morts, donc il n'envisage pas que ca recommence.Et si vous n’êtes jamais allé en Russie, je comprends que vous ne compreniez pas pourquoi on veut y vivre.La vrai question, c'est comment peut on avoir des idées toutes faites sur un pays sans y avoir mis les pieds, a moins d’être particulièrement borné comme la plupart des dirigeants américains.

  • v.gehres le mardi 10 mar 2015 à 17:41

    Les éventuels "envahisseurs" se fichent de la surface... c'est le sous sol qui compte. C'est pas pour y habiter !!!

  • Mauzarte le mardi 10 mar 2015 à 17:37

    Les russes ont doublé la taille de leurs forces armées ces dernières années ..... Oui ils sont persuadés que l'on veut les envahir. Vous en connaissez beaucoup des gens qui ont envie de vivre 9 mois sur 12 , les pieds dans l'humide et la tête dans les flocons de neige par moins 20 degrés centigrade ? J'ai jamais compris d’où vient cette hantise des russes...

  • Cambio17 le mardi 10 mar 2015 à 17:22

    -50% en 1 an ! Les usines Renault et Volvo ont fermé !

  • pascalcs le mardi 10 mar 2015 à 16:45

    Vu qu'elle est en tête de la progression des indices boursiers depuis le début de l'année, merci les sanctions, elle peut perdre quelques %. On attend les titres des dépêches sur nos indices avant peu lorsqu'on va enfin ouvrir les yeux sur le fait que nous replongeons lentement en récession....