La Bourse de Tokyo recule sur des prises de bénéfices

le , mis à jour à 09:05
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,28% lundi, affectée par des prises de bénéfices et l'annonce d'un repli inattendu de la production industrielle au Japon en juillet, dans un climat d'inquiétude persistante face au ralentissement économique en Chine.

La tendance a aussi été alourdie par des propos de responsables de la Réserve fédérale américaine qui ont renforcé l'incertitude quant à la probabilité d'un relèvement des taux d'intérêt dès septembre aux Etats-Unis. L'indice Nikkei a perdu 245,84 points à 18.890,48, après le rebond observé sur les trois dernières séances de la semaine précédente, et le Topix, plus large, a cédé 12,75 points (-0,82%) à 1.537,05 points.

Sur le mois d'août, le Nikkei a perdu 8,23%, plus forte baisse mensuelle depuis janvier 2014, en raison notamment des turbulences provoquées par la chute des marchés chinois.

"Il y a eu un fort redressement la semaine dernière mais il est désormais terminé donc les intervenants prennent leurs bénéfices sur les titres qui ont connu un rebond appréciable", dit Nicholas Smith, stratégiste chez CLSA.

La production industrielle japonaise a reculé contre toute attente de 0,6% au mois de juillet, un résultat qui s'explique à la fois par le haut niveau des stocks et par la faiblesse de la demande étrangère.

"La faible demande en provenance de Chine devrait continuer à peser sur la production du Japon et donc les inquiétudes relatives à la Chine devraient perdurer", souligne Masaru Hamasaki, responsable du département marchés et investissements chez Amundi Japan.

Le titre Suzuki Motor a cédé 0,53%. Le constructeur japonais a annoncé dimanche qu'il rachèterait à Volkswagen la participation de 19,9% dans son capital qu'il avait vendu au groupe allemand, suite à un règlement prononcé par une cour d'arbitrage international qui met fin au conflit entre les deux constructeurs automobiles.

(Ayai Tomisawa et Joshua Hunt, Juliette Rouillon et Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant