La Bourse de Tokyo recule de 0,50% en raison d'Ebola

le
3

TOKYO, 29 décembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,50% lundi après s'être retournée dans l'après-midi à l'annonce par le ministère japonais de la Santé d'un cas suspect d'Ebola dans l'archipel. L'indice Nikkei .N225 , qui avait ouvert sur une hausse de 0,54% dans le sillage de Wall Street vendredi soir et progressait encore de 0,18% à la mi-séance, a finalement cédé 89,12 points pour finir la journée à 17.729,84 points. Il a perdu jusqu'à 1,6% en cours de séance, l'avant-dernière de l'année. L'indice s'est retourné lorsque le ministère de la Santé a annoncé qu'un trentenaire rentré le 23 décembre de Sierra Leone était peut-être porteur du virus Ebola. Les résultats des analyses sont attendus mardi matin. Pour l'heure, le Japon ne compte aucun cas de contamination au virus qui a fait près de 7.600 morts depuis le début de l'année en Sierra Leone, au Liberia, en Guinée et dans quatre autres pays. Cette annonce du ministère de la Santé a en revanche profité à certaines valeurs susceptibles de bénéficier des efforts de lutte contre Ebola. Le titre du fabricant de filtres à air Airtech Japan 6291.T a bondi de 14,5% et celui d'Azearth Corp 3161.T , spécialisé dans la confection de vêtements de protection, de 16%. Fujifilm Holdings 4901.T , qui a dit en novembre s'attendre à obtenir d'ici la fin de l'année une autorisation pour l'utilisation de son médicament antigrippe Avigan contre Ebola, a gagné 0,4%. Malgré la baisse de ce lundi, l'indice Nikkei devrait finir l'année sur un gain de quasiment 9% en raison de la faiblesse du yen et de la politique monétaire accommodante de la Banque centrale du Japon, qui contrebalancent les modestes résultats de l'économie japonaise. L'indice Topix .TOPX , plus large, a reculé de 2,83 points (0,2%) lundi à 1.424,67 points. (Thomas Wilson; Henri-Pierre André et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 29 déc 2014 à 08:24

    On est trois à penser la même chose !!! le vrai n'importe quoi.

  • guerber3 le lundi 29 déc 2014 à 08:13

    N' ayant absolument rien à dire, ils se précipitent sur la 1ère con.nerie qu'ils rencontrent, ça vole bas aussi dans " l' archipel "...!!!

  • M2092969 le lundi 29 déc 2014 à 07:59

    attention demain moins 2% UN CAS DE PETITE VEROLE DETECTE !!!!!!!Mon dieu quelle triste analyse !!!!!!