La Bourse de Tokyo plonge après le statu quo de la BoJ

le
0
 (Actualisé avec des précisions, citations) 
    TOKYO, 28 avril (Reuters) - La Bourse de Tokyo a chuté de 
3,61% jeudi, effaçant ses gains enregistrés en première partie 
de séance, après la décision de la Banque du Japon (BoJ) de 
laisser sa politique monétaire inchangée alors que nombre 
d'investisseurs avaient anticipé de nouvelles mesures 
d'assouplissement. 
    L'indice Nikkei  .N225  a plongé de 624,44 points à 
16.666,05 et le Topix  .TOPX , plus large, a cédé 43,75 points 
(3,16%) à 1.340,55 points. 
    Les valeurs bancaires ont accusé le coup de l'inaction de la 
BoJ, SMFG  8316.T  terminant en baisse de 6%, Mizuho Financial 
 8411.T  cédant 6,47% et MUFG  8306.T  abandonnant 5,95%. 
    Nomura Holdings  8604.T , sous pression avant même la 
publication du communiqué de la BoJ en raison de résultats jugés 
décevants annoncés mercredi, chute de 10,05% en clôture.  
    La Banque du Japon (BoJ) a annoncé jeudi qu'elle avait 
laissé sa politique monétaire inchangée, prenant de court nombre 
d'investisseurs qui avaient tablé sur de nouvelles mesures 
d'assouplissement au vu de différents facteurs menaçant de faire 
dérailler une reprise économique fragile.   
    Le yen s'est envolé par rapport au dollar et à l'euro, qui 
ont cédé tous deux près de 2% face à la devise japonaise. 
    "Le marché avait des attentes exagérées, demandant que la 
BoJ prenne des initiatives, ne semblant pas prendre en compte, a 
posteriori, le dilemme que représentait pour la BoJ les récents 
développements de l'économie", a dit Stefan Worrell de Credit 
Suisse.  
    "La réaction des marchés est clairement une déception mais 
dans la foulée de la Fed, la BoJ a sans doute pris la seule 
décision raisonnable en considérant que c'est la Fed et les 
interprétations sur les perspectives de la politique monétaire 
de la Fed qui sont responsables de l'évolution du yen, lequel 
pourrait encore s'affaiblir sans intervention de la BoJ si 
l'économie américaine reste sur la voie de l'amélioration", 
a-t-il ajouté.  
    La Réserve fédérale américaine n'a pas modifié sa politique 
monétaire mercredi et si elle a laissé la porte ouverte à une 
hausse de taux en juin, elle ne semble pas pressée de poursuivre 
la remontée du loyer de l'argent face au ralentissement apparent 
de l'économie.  
    Vendredi étant jour férié au Japon, le Nikkei accuse une 
baisse de 5,16% sur la semaine écourtée, mettant fin à une série 
de deux hausses hebdomadaires.     
    
 
 (Bureau de Tokyo, Marc Joanny pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant