La Bourse de Tokyo gagne 2,93%, un record depuis janvier 2008

le
2
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en forte hausse de 2,93% vendredi, sous l'impulsion des valeurs exportatrices dopées par le recul du yen qui a enfoncé le seuil symbolique des 100 pour un dollar.

L'indice Nikkei a gagné 416,06 points à 14.607,54, un niveau qu'il n'avait plus atteint en clôture depuis le 7 janvier 2008. Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Tokyo s'est adjugé 6,7%, signant sa meilleure performance hebdomadaire depuis décembre 2009.

L'indice plus large Topix a pris 28,77 points (2,43%) à 1.210,60.

Au moment de la clôture, le yen s'affichait à 101 face au dollar, après avoir reculé jusqu'à 101,20 - son plus bas niveau depuis quatre ans et demi.

"Il y a une forte demande, encore plus forte que les jours derniers, pour les exportateurs sensibles aux taux de change", rapporte un gérant d'une firme américaine.

"Les principaux acheteurs sont des investisseurs à court terme, et quand les investisseurs à long terme s'y mettront aussi cela fera encore plus monter le marché."

Toyota a pris 5,03%, Honda 3,18% et Sony 2,47%.

Sharp a bondi de 6,38% à 450 yens, après avoir touché en séance un plus haut d'un an de 474. Selon l'agence Jiji Press, le fabricant d'écrans va annoncer une prévision de résultat opérationnel élevée pour l'exercice 2015-2016, qui confirmerait son redressement.

A la baisse, le groupe pharmaceutique Takeda Pharma a lâché 5,94% à 4.985 yens après avoir réduit ses prévisions pour l'exercice en cours, du fait de la concurrence des médicaments génériques.

Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1822368 le vendredi 10 mai 2013 à 09:11

    Guerre des monnaies !!!... Et qui est le dindon de la farce ???

  • M9964081 le vendredi 10 mai 2013 à 09:10

    Ce n'est pas parce que le Japon a ouvert une nouvelle guerre des monnaies qu'il vendra suffisamment pour rembourser l'énorme dette. Si l'Europe s'effondre avec un euro qui serait trop fort, c'est la fin des haricots pour les ventes japonaises en Europe.On se tient tous et le monde est malade de ses banques.