La Bourse de Tokyo finit sur une note stable

le
0
 (Actualisé avec précisions, yen) 
    TOKYO, 17 novembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini sur 
une note stable jeudi alors que le yen a perdu du terrain à la 
suite d'une opération de rachat de la Banque du Japon qui a pesé 
sur les rendements obligataires. 
    Les emprunts d'Etat japonais se sont raffermis et la courbe 
des rendements s'est pentifiée jeudi après que la Banque du 
Japon eut contre toute attente annoncé sa première opération de 
rachat à taux fixe, s'inscrivant dans sa nouvelle politique 
monétaire de maîtrise de la courbe des rendements.   
    L'indice Nikkei  .N225  a fini quasiment inchangé (+0,42 
point) à 17.862,63 points et le Topix  .TOPX , plus large, a 
pris 1,43 point, soit 0,10%, à 1.423,08 points. 
    Mercredi, le Nikkei avait fini sur un pic de neuf ans et 
demi. Mais Wall Street a terminé en baisse, l'engouement pour 
les actifs à risques dans l'espoir que Donald Trump relance la 
croissance et l'inflation aux Etats-Unis semblant s'estomper. 
    "Sur le marché japonais, les actions ont grimpé trop vite et 
il n'est pas étonnant d'assister à des prises de bénéfices", dit 
Takuya Takahashin chez Daiwa Securities, qui ajoute que 
l'attention des investisseurs va progressivement se reporter sur 
des facteurs fondamentaux et sur la réunion de décembre de la 
Réserve fédérale américaine qui devrait relever ses taux. 
    Les secteurs des services collectifs et de l'alimentatuion 
ont été recherchés alors que les valeurs financières, qui ont 
largement profité de l'envolée des rendements américains et 
japonais ces derniers temps, ont subi des prises de profits. 
Mitsubishi UFJ Financial Group  8306.T  a notamment perdu 1,41%. 
 
 (Bureau de Tokyo, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant