La Bourse de Tokyo finit en repli de 2,32% avec la hausse du yen

le
0
 (Actualisé avec précisions, valeurs) 
    TOKYO, 2 juin (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en recul 
de 2,32% jeudi, sous le coup de la remontée du yen et des 
inquiétudes face à l'apparente absence de politique économique 
claire après le report de la hausse de la TVA décidé la veille 
par le gouvernement japonais. 
    L'indice Nikkei  .N225  a perdu 393,18 points à 16.562,55 
points et le Topix  .TOPX , plus large, a cédé 30,26 points 
(-2,22%) à 1.331,81 points. 
    La veille, le Nikkei avait déjà cédé 1,62%, ce qui porte son 
recul depuis le début de la semaine à 1,62% alors que l'indice 
était sur une série de trois hausses hebdomadaires de suite. 
    Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé mercredi 
le report de deux ans et demi, à octobre 2019, de l'augmentation 
de la TVA, une décision sans surprise qui relègue au second plan 
l'assainissement des finances publiques face à la faiblesse de 
la reprise économique.   
    "Il y avait des attentes extraordinaires de mesures vraiment 
importantes de la Banque du Japon lors de sa réunion d'avril, 
mais cela n'a pas eu lieu", dit Stefan Worrall de Credit Suisse. 
    "Depuis, je crois que le marché se rend compte qu'il ne faut 
peut-être plus attendre de réactions politiques au Japon - de 
réactions fortes, qui feraient bouger les marchés." 
    Certains intervenants estiment que le report de la TVA est 
une reconnaissance tacite par Shinzo Abe qu'il faudra attendre 
encore deux ans et demi pour que sa politique de relance, 
surnommée "Abenomics", ait une chance de réussir.   
    Ces inquiétudes sur l'avenir de l'économie japonaise, qui 
s'ajoutent aux risques géopolitiques liés notamment au 
referendum sur un "Brexit", expliquent le rebond du yen, devise 
recherchée par temps d'incertitudes, face au dollar, d'autant 
que le billet vert avait pris plus de 4% par rapport à la devise 
japonaise au mois de mai. 
    Dans ce contexte, les valeurs exportatrices ont souffert. 
    Les constructeurs automobile Toyota Motor  7203.T , Nissan 
Motor  7201.T  et Mazda Motor  7261.T  ont reculé de, 
respectivement, 1,49%, 2,66% et 3,22%. 
    De même, le groupe électronique Panasonic  6752.T  a reculé 
de 3,4% - après avoir perdu 2,04% la veille à la suite de 
l'annonce de la fermeture de son activité déficitaire d'écrans 
LCD - et l'exportateur de pneus Bridgestone  5108.T  3,12%. 
 
 (Joshua Hunt, Juliette Rouillon pour le service français, 
Benoît Van Overstraeten) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant