La Bourse de Tokyo finit en léger repli, prises de bénéfice

le
0
    TOKYO, 25 juillet (Reuters) - La Bourse de Tokyo a démarré 
la semaine en très léger repli sur des prises de bénéfices après 
une progression en matinée dans le sillage de la hausse de Wall 
Street vendredi et dans l'attente de nouvelles mesures de 
soutien monétaire et budgétaire à l'activité. 
    L'indice Nikkei  .N225 , en hausse le matin, a finalement 
cédé 6,96 points (-0,04%) à 16.620,29 et le Topix  .TOPX , plus 
large, a abandonné 2,15 points (0,16%) à 1.325,36. 
    L'action Nintendo  7974.T  a lourdement chuté et s'est 
retouvée momentanément réservée à la baisse, abandonnant 17,72% 
en clôture après que l'éditeur de jeux vidéo à dit que le succès 
planétaire de son application Pokemon Go n'aurait qu'un impact 
limité sur ses résultats.   
    L'action Nintendo avait plus que doublé entre la date de 
lancement de Pokemon Go, le 6 juillet, et le 19 juillet.  
    McDonald's Holdings Japan  2702.T , qui avait bénéficié la 
semaine dernière de l'annonce qu'il serait le premier sponsor 
pour le lancement de Pokemon Go au Japon, a chuté de 11,6%.  
    "Je dirais qu'il y a de bonnes chances que le Nikkei teste 
son potentiel de hausse" a dit Yukata Miura, analyste technique 
de Mizuho Securities. Le Nikkei, qui bute contre une résistance 
à la hausse 17.000 points, présente selon lui un solide support 
à la baisse à 16.000 points.  
    Le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale 
américaine se réunit mardi et mercredi mais un statu quo sur les 
taux est largement anticipé. En revanche, de nouvelles mesures 
d'assouplissement sont attendues à l'issue de la réunion de 
politique monétaire de la Banque du Japon, vendredi.  
    Tokyo planche par ailleurs sur un nouveau train de mesures 
de soutien budgétaire à l'activité d'un montant d'environ 20.000 
milliards de yens (180 milliards d'euros), ont dit à Reuters des 
sources gouvernementales.   
    "Il y a des anticipations de stimulation et cela continue de 
soutenir le marché", a dit Norihiro Fujito, stratégiste de 
Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.  
    Le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda a 
déclaré à l'occasion de la réunion des ministres des Finances et 
des banquiers du G20 qu'il prendrait les décisions de politique 
monétaire appropriées afin d'atteindre l'objectif d'une 
inflation à 2% en rythme annuel aussi rapidement que possible. 
    La devise japonaise  JPY=  s'échange à 106,46 yens pour un 
dollar après un plus bas de six semaines vendredi à 107,49.  
    Les grands argentiers du G20 ont renouvelé dimanche leur 
engagement à soutenir la croissance et à mieux en partager les 
fruits, au terme d'une réunion dominée par l'impact de la sortie 
de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et par le risque 
protectionniste.   
    Les exportations japonaises ont baissé moins qu'attendu au 
mois de juin, un signal hésitant d'une reprise de la demande 
extérieure, faible depuis l'année dernière, selon des données 
publiées lundi par le ministère japonais des Finances  
  
 
 (Service marchés à Tokyo, Véronique Tison et Marc Joanny pour 
le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant