La Bourse de Tokyo finit en hausse malgré Mitsubishi

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini vendredi en hausse malgré la chute de l'action Mitsubishi en raison du scandale sur la falsification de tests d'économie de carburant et l'annonce d'une contraction de l'activité manufacturière au Japon.

Le marché a été soutenu par une information de Bloomberg laissant entendre que la Banque du Japon pourrait élargir sa politique de taux négatifs.

L'indice Nikkei a gagné 1,2%, soit 208,87 points, à 17.572,49. Le Topix, plus large, a progressé pour sa part 0,99% à 1.407,50 points.

L'action Mitsubishi Motors, qui n'avait pas été cotée jeudi en raison d'ordres de vente massifs, a perdu jusqu'à 16% dans les premiers échanges, à un plus bas historique, avant de clôturer à -13,55%.

Le ministre japonais des Transports, Keiichi Ishii, a déclaré vendredi qu'il souhaitait que le constructeur, qui a admis mercredi avoir falsifié des tests d'économie de carburant sur 625.000 véhicules, démontre son "intégrité", y compris en envisageant de racheter les véhicules incriminés.

Le ministre a ajouté pendant une conférence de presse que ses services allaient revoir leurs méthodes de contrôle de consommation de carburant.

Selon le journal Sankei daté de vendredi, davantage de véhicules seraient concernés par le scandale Mitsubishi, y compris des voitures électriques vendues à l'étranger.

L'activité manufacturière s'est contractée en avril au Japon, à son rythme le plus marqué depuis trois ans, et la production a connu son ralentissement le plus net depuis deux ans, montrent les données préliminaires de l'étude mensuelle auprès des directeurs d'achat publiées vendredi.

Ces chiffres s'expliquent en partie par le tremblement de terre qui a interrompu la semaine dernière la production industrielle dans la région de Kumamoto.

(Joshua Hunt, Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant