La Bourse de Tokyo finit en hausse de 1,46%

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,46% vendredi, les déclarations du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi ayant fait souffler un vent d'optimisme parmi les investisseurs, comme sur les places européennes et américaines.

L'indice Nikkei a gagné 123,54 points à 8.566,64 points et le Topix, plus large, a pris 11,53 points (+1,61%) à 726,44 points.

"Les propos de Draghi démontrent que les responsables politiques européens vont agir au moment où les marchés le réclament. Si la BCE recommence à acheter des obligations, les actions pourraient monter davantage", souligne Ryota Sakagami, de SMBC Nikko Securities.

Mario Draghi a déclaré jeudi à Londres que la Banque centrale européenne était prête, dans le cadre de son mandat, à faire tout son possible pour assurer la pérennité de l'euro. Il a notamment évoqué des mesures pour faire baisser les coûts de financement de certains Etats.

La hausse a été menée par des rachats de positions spéculatives à découvert, de nombreux investisseurs attendant encore de voir si la BCE et la Réserve fédérale américaine prendront des mesures dès la semaine prochaine avant de se remettre à l'achat.

Les sidérurgistes et les chargeurs, les plus affectés par les récents signes de ralentissement économique, y compris en Chine, ont affiché les plus forts rebonds du marché.

Par ailleurs, les publications de comptes trimestriels se sont poursuivies, avec des résultats plutôt faibles comme prévu.

"En gros, les résultats sont plutôt assez mauvais. Mais c'est ce qu'attendait le marché", commente Ryota Sakagami, responsable de la stratégie chez SMBC Nikko Securities.

Nissan, qui a annoncé un bénéfice opérationnel en baisse, a gagné 2,83%, les constructeurs automobile ayant globalement bénéficié de l'apaisement des craintes d'un renforcement durable du yen face à l'euro.

Hideyuki Sano, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant