La Bourse de Tokyo finit en hausse de 0,65%

le
0

TOKYO, 30 mars (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,65% lundi, ayant effacé ses pertes initiales grâce à la baisse des cours du pétrole qui a notamment favorisé le secteur du transport aérien. L'indice Nikkei .N225 , en baisse de 0,95% vendredi, a regagné 125,77 points à 19.411,40 et le Topix .TOPX , plus large, a pris 4,99 points (0,32%) à 1.557,77. Après ses sommets de 15 ans atteints en début de mois, le Nikkei avait fini vendredi à un plus bas de deux semaines, sous la pression de prises de bénéfice, et il a encore reculé jusqu'à 19.227 points en début de séance lundi avant de se redresser. Cette phase de correction est normale avant de repartir à la hausse, estime Hiroyuki Nakai, stratège du Tokai Tokyo Research Center. "Le Nikkei reste bien orienté à moyen terme. Les perspectives d'amélioration des bénéfices des sociétés japonaises ne sont pas encore intégrées dans les cours", explique-t-il en disant anticiper une croissance de 15 à 20% du bénéfice par action des entreprises nippones lors de l'exercice débutant le 1er avril, à la faveur notamment de la dépréciation du yen et de la baisse des cours du pétrole. La nouvelle décrue des cours du brut a pesé sur les valeurs pétrolières comme Inpex 1605.T , en baisse de 2,46%, alors qu'elle a soutenu la compagnie aérienne ANA Holdings 9206.T (+1,39%) En vedette, le fabricant de sauce soja Kikkoman 2801.T s'est adjugé 5,23% à 3.920 yens, avec au passage un record à 3.935 yens, en réaction à un article du journal Nikkei sur ses perspectives de résultats pour l'exercice qui s'achève mardi. A la baisse, le concepteur de jeux vidéo Gumi 3903.T a chuté de 9,77% à 1.460 yens après l'annonce vendredi de suppressions d'emplois et de cessions d'actifs. Le groupe, introduit en décembre dernier à la Bourse de Tokyo, avait dit il y a trois semaines prévoir une perte opérationnelle sur son exercice décalé clos le 30 avril. Le marché n'a guère réagi à l'annonce d'un recul de 3,4%, bien plus fort qu'attendu, de la production industrielle japonaise en février, les investisseurs semblant faire le pari que la demande va repartir avec le début du nouvel exercice fiscal. ID:nL6N0WW0AN (Eric Meijer, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant