La Bourse de Tokyo finit en hausse de 0,38%

le , mis à jour à 08:50
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,38% lundi, à l'issue d'une séance volatile, soutenue par la hausse de Toshiba, mais alourdie par le repli des marchés chinois et les incertitudes sur le calendrier de hausse des taux américains.L'indice Nikkei, qui avait terminé vendredi à un creux de sept mois, a timidement regagné 68,31 points à 17.860,47 points, et le Topix, plus large, a grignoté 1,12 point (+0,08%) à 1.445,65 points.

La Bourse de Shanghai, également très volatile après quatre jours de fermeture pour les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie, perd 1,5% à ce stade.

Yoshihiro Okumura, analyste chez Chibagin Asset Management, estime que le marché japonais, affecté depuis quelques semaines par les craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise, pourrait rester faible tant que la Réserve fédérale américaine n'aura pas commencé à relever ses taux.

"Les investisseurs devraient rester inquiets jusqu'à ce que la hausse des taux ait lieu", dit-il, ajoutant qu'il s'attend à ce que le Nikkei oscille autour des 17.500 points jusqu'à la prochaine réunion de la Fed des 16 et 17 septembre.

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont été nettement inférieures aux attentes (173.000 contre 220.000 attendues par les économistes) mais les chiffres des deux mois précédents ont été revus en hausse, le taux de chômage (5,1%) est tombé à un plus bas depuis avril 2008 et le salaire horaire moyen et la durée hebdomadaire de travail ont augmenté.

Ces chiffres se prêtent à plusieurs interprétations et ne permettent pas aux investisseurs de se faire une idée plus claire concernant les intentions de la Fed en matière de taux.

Les constructeurs automobiles exposés au marché américain ont toutefois gagné du terrain. Honda Motor a pris 1,19% et Fuji Heavy Industries 1,34%.

Le titre Toshiba, en recul de 3% en début de séance, s'est retourné à la hausse pour terminer en progression de 1,76%, après avoir gagné jusqu'à 5%, à la suite de la publication par le géant électronique des résultats de son dernier exercice.

Les investisseurs avaient craint que le conglomérat industriel, qui en avait reporté l'annonce à deux reprises en raison d'un scandale comptable qui a abouti à la démission de son directeur général en juillet, ne rate une nouvelle fois la date-butoir pour communiquer ses chiffres.

Le titre Nippon Kayaku a pris 12,09%. Selon le quotidien économique Nikkei, le laboratoire pharmaceutique pourrait demander le feu vert du gouvernement pour un nouveau traitement contre le cancer au printemps prochain.

(Ayai Tomisawa, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant