La Bourse de Tokyo finit en forte baisse de 1,98%

le
0

TOKYO, 3 février (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse de 1,98% lundi, subissant toujours le contrecoup du regain de tension sur les marchés émergents.

L'indice Nikkei .N225 a perdu 295,40 points à 14.619,13, son plus bas niveau de clôture depuis le 13 novembre, et le Topix .TOPX , plus large, a cédé 24,32 points (1,99%) à 1.196,32.

Le Nikkei, désormais sous sa moyenne mobile sur 26 semaines, avait déjà reculé de 7,8% la semaine dernière et a lâché 8,5% sur l'ensemble du mois de janvier, sa plus mauvaise performance mensuelle depuis mai 2012.

Le marché japonais a suivi la baisse de Wall Street et des places européennes vendredi, alors que le rouble russe et la livre turque ont connu un nouvel accès de faiblesse.

Le Super Bowl aux Etats-Unis a cependant tenu les investisseurs étrangers à l'écart une bonne partie de la séance et l'attente de publications de résultats d'entreprises japonaises comme des chiffres américains de l'emploi, vendredi, a également freiné les initiatives.

Du côté des valeurs, Softbank 9984.T a flanché de 6,6% à 7.064 yens, revenant à son plus bas niveau depuis le 10 octobre. Selon des traders, des fonds spéculatifs ont réduit leurs positions dans l'opérateur télécoms, qui a triplé sa valeur l'an dernier pour signer la deuxième meilleure performance du Nikkei. Le titre en est à sept séances consécutives de baisse, du jamais vu depuis janvier 2012.

Sony 6758.T a cédé 2,77% à 1.581 yens. Le groupe d'électronique grand public a démenti une information de la chaîne NHK selon laquelle il pourrait vendre au chinois Lenovo

0992.HK sa division d'ordinateurs Vaio, tout en reconnaissant envisager différentes options pour cette activité. (voir

ID:nL5N0L70GL )

Contre la tendance, le groupe de cosmétiques Shiseido

4911.T s'est adjugé 3,91% après avoir revu en hausse ses prévisions de résultats pour l'exercice clos en mars. Egalement en vue, le fabricant de robots Fanuc 6954.T a gagné 3,25% après l'annonce de commandes supérieures aux attentes sur le trimestre clos fin décembre.

(Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant