La Bourse de Tokyo finit en baisse de 1,27%

le
0

TOKYO, 3 mars (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,27% lundi, tombant à un creux d'une semaine et demi, la montée des tensions en Ukraine ayant déclenché une aversion au risque et une appréciation du yen préjudiciable aux valeurs exportatrices comme Toyota 7203.T et Canon 7751.T .

L'indice Nikkei .N225 , en baisse de 188,84 points à 14.652,23, accuse son quatrième repli en autant de séances mais il finit au-dessus de ses plus bas du jour, ayant reculé le matin jusqu'à 14.443 points.

Le Topix, plus large, a cédé 14,90 points (1,23%) à 1.196,76.

L'Ukraine a mobilisé dimanche l'ensemble de ses réservistes et Washington menace d'isoler économiquement la Russie, au lendemain d'un vote du parlement russe donnant au président Vladimir Poutine le feu vert pour envoyer des forces armées sur le territoire de l'ancienne république soviétique. (voir

ID:nL6N0M008S )

"Sur le moyen terme, les tensions géopolitiques en Ukraine devrait rester à l'esprit des investisseurs. Ceci étant dit, la barre des 14.000 points devrait être un important seuil de résistance pour le Nikkei. Même s'il tombe en dessous de ce niveau, ce sera pour une très courte durée", a déclaré un courtier.

A plus long terme, une fois que la situation se sera apaisée en Ukraine, le marché actions japonais pourrait, après son bond de 2013, faire du surplace dans l'anticipation d'éventuelles conséquences sur l'économie de l'augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) programmée début avril, a ajouté ce courtier.

Toyota a lâché 1,13% et Canon 1,96%. Les valeurs liées au pétrole ont à l'inverse tiré leur épingle du jeu, la crise ukrainienne ayant fait bondir les cours du brut de plus de 2 dollars. Le sous-secteur des valeurs minières .IMING.T a pris 1,0%.

(Ayai Tomisawa, Véronique Tison et Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant