La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,88% après le PIB chinois

le , mis à jour à 08:59
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a terminé en recul de 0,88% lundi faute de facteurs de soutien sur le marché intérieur, mais la publication de données montrant que l'économie chinoise n'a pas ralenti autant que prévu au troisième trimestre a limité les pertes.

L'indice Nikkei a perdu 160,57 points à 18.131,23 points en clôture et le Topix, plus large, a cédé 11,09 points (-0,74%) à 1.494,75 points.

La croissance de la Chine est tombée au troisième trimestre sous l'objectif de 7% en rythme annuel pour la première fois depuis la crise financière mondiale.

Le PIB chinois n'a progressé que de 6,9% au troisième trimestre, mais ce chiffre légèrement supérieur au consensus des économistes interrogés par Reuters (+6,8%) et la perspective de nouvelles mesures de soutien à la deuxième économie mondiale semblent avoir plutôt rassuré les investisseurs.

"Il y avait un peu d'inquiétudes car le Premier ministre Li a récemment fait état de difficultés à atteindre l'objectif de 7% de croissance du PIB, ce qui a refroidi le sentiment avant la publication des chiffres. Du coup les investisseurs ont été plutôt rassurés de voir qu'elle était supérieure aux attentes, à 6,9%", dit Gavin Parry, de Parry International Trading.

"Ces chiffres sont bons pour le Japon, notamment pour la construction et peut-être pour les secteurs exposés à la Chine."

L'indice de la construction a gagné 0,68% à la Bourse de Tokyo.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a appelé à poursuivre les réformes du système financier du pays, tout en reconnaissant que le gouvernement devait faire face à d'importants obstacles pour atteindre ses objectifs économiques.

Du côté des valeurs individuelles, Shiseido a pris 3,52%. Le fabricant de cosmétiques et d'articles de toilette a relevé son estimation de bénéfice opérationnel pour la période avril-septembre 2015.

Nippon Soda s'est envolé de 14,3%. Nomura est passé à l'achat sur le titre de la société chimique et pharmaceutique.

Tokyo Electrical Power a pris 3,44% après l'annonce dans la presse japonaise que l'électricien va émettre des obligations pour la première fois en six ans.

A la baisse, l'indice sectoriel de la sidérurgie a reculé de 1,94% avec des reculs de 2,61% pour Kobe Steel et de 3,15% pour JFE Holdings.

(Joshua Hunt, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant