La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,64%

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en recul de 0,64% jeudi, sous le coup d'une révision en baisse de la prévision de croissance de la Banque mondiale et d'une hausse du yen, qui a pesé sur les valeurs exportatrices.

L'institution table désormais sur une croissance mondiale de 2,8% cette année, contre une prévision de 3,2% en janvier, une révision à la baisse qu'elle explique par la rigueur de l'hiver aux Etats-Unis et par les retombées de la crise en Ukraine. L'indice Nikkei a perdu 95,95 points à 14.973,53 et le Topix, plus large, a cédé 1,32 point (-0,11%) à 1.237,75.

"Si la demande américaine est faible, l'industrie japonaise en souffrira, ce qui fait que l'annonce de la Banque mondiale affecte le sentiment de marché", dit Norihiro Fujito, chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities. Il estime toutefois que le mouvement vendeur ne durera pas, la perspective de nouvelle mesures de relance du gouvernement nippon assurant un soutien au marché.

Le gouvernement japonais souhaite entamer au cours du prochain exercice budgétaire une baisse du taux de l'impôt sur les sociétés (IS), avec pour objectif de le ramener sous 30% d'ici quelques années, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Le titre Mitsubishi Heavy Industries a pris 1,25% après que conglomérat allemand Siemens a annoncé mercredi s'être allié avec le groupe japonais pour étudier la possibilité d'une offre commune de rachat d'une partie des activités du français Alstom.

Hitachi a perdu 0,98%. Le groupe a annoncé qu'il discutait d'une possible participation à une offre commune de Siemens et Mitsubishi sur Alstom.

(Ayai Tomisawa, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant