La Bourse de Tokyo finit à un plus bas de plus d'un mois

le
0
    TOKYO, 9 décembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en 
repli de près de 1% mercredi, le bas niveau des cours du pétrole 
continuant d'être à la source d'une forme d'aversion au risque 
des investisseurs, qui semblent ainsi avoir ignoré l'annonce 
d'une hausse inattendue des commandes de machines-outils en 
octobre.  
    L'indice Nikkei  .N225  a perdu 0,98%, soit 191,53 points, à 
19.301,07 et le Topix  .TOPX , plus large, a cédé 13,15 points 
(-0,84%) à 1.555,58. 
    Les cours du pétrole se reprenaient au moment de la clôture 
de Tokyo, le brut léger américain repassant la barre des 38 
dollars, après être tombé la veille sous la barre des 37 
dollars, du jamais vu depuis février 2009. 
    Les intervenants de marché notent que la faiblesse des cours 
de l'or noir pourrait être bénéfique pour l'économie japonaise, 
dans le sens où elle fera baisser la facture énergétique du 
pays. 
    Mais ils ajoutent que la place boursière japonaise pourrait 
continuer à souffrir de cette situation de brut bon marché car 
elle détourne les investisseurs d'actifs jugés risqués, tels les 
actions et le pétrole. 
    D'autres acteurs de marché disent que, au vu de la révision 
en forte hausse du produit intérieur brut (PIB) japonais du 
troisième trimestre, les chances de voir la Banque du Japon 
assouplir une nouvelle fois sa politique monétaire -- ce qui est 
toujours bénéfique pour les actions -- ont diminué. 
    Les commandes de machines-outils ont bondi de 10,7% en 
octobre, leur hausse la plus marquée depuis mars 2014, des 
données qui viennent confirmer, après les données du PIB, que 
les entreprises japonaises ont repris leurs investissements. 
    Les économistes avaient anticipé un recul de 1,5%.     
 
 (Tetsushi Kajimoto, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Tangi Salaün) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant