La Bourse de Tokyo clôture sur une chute de 7,32%

le
1
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse de 7,32% jeudi dans des volumes très importants, un indicateur décevant sur l'activité manufacturière en Chine ayant provoqué un mouvement massif de prises de bénéfice après une hausse de 80% en un peu plus de six mois.

L'indice Nikkei, a perdu 1.143,28 points à 14.483,98 et le Topix, plus large, a cédé 87,69 points (-6,87%) à 1.188,34.

Le Nikkei, orienté à la hausse en début de séance, est passé dans le rouge après la publication de l'indice PMI flash HSBC du secteur manufacturier chinois, tombé à 49,6 en mai, un chiffre qui traduit une contraction de l'activité. Il a ensuite régulièrement creusé ses pertes.

Cette chute a incité les investisseurs à se tourner vers le marché obligataire, où le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans japonais est revenu à 0,88%.

Ce mouvement s'est opéré dans des volumes sans précédent et a obligé les autorités à suspendre brièvement les transactions sur les futures du Nikkei.

"Les gens cherchent des prétextes. C'est un mouvement assez violent", a commenté un trader senior d'une banque étrangère.

Même après le repli de ce jeudi, le Nikkei affiche encore un bond de 40% depuis le début de l'année.

Les valeurs bancaires ont été lourdement sanctionnés, à l'instar de Mitsubishi UFJ Financial Group, qui a chuté de 9,3% ou Sumitomo Mitsui Financial Group, qui a abandonné 7,82%.

Parmi les valeurs tournées vers l'exportation, Toyota a cédé 5,13%, Nissan 3,87% et TDK (-6,24%).

Bureau de Tokyo, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Onclefil le jeudi 23 mai 2013 à 08:57

    c'est nippon, ni mauvais