La Bourse de Tokyo chute de 3,5%, au plus bas de 5 semaines

le
0
    TOKYO, 13 juin (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en 
forte baisse de 3,51% lundi, victime d'un mouvement général 
d'aversion au risque qui s'est traduit par une poussée du yen 
face au dollar et à l'euro.  
    L'indice Nikkei  .N225 , en baisse pour la troisième séance 
consécutive, a perdu 582,18 points à 16.019,18 pour revenir à 
son plus bas niveau depuis le 6 mai. Le Topix  .TOPX , plus 
large, a chuté de 46,18 points (3,47%) à 1.284,54. 
    Les inquiétudes autour du référendum britannique du 23 juin 
sur l'Union européenne continuent de peser sur les marchés 
actions dans le monde, au profit des valeurs refuge que sont 
l'or, les obligations d'Etat ou des devises comme le franc 
suisse ou le yen. 
    La monnaie japonaise a atteint des pics de six semaines face 
au dollar et de trois ans contre l'euro et la livre sterling, 
pénalisant les valeurs exportatrices cotées à Tokyo comme 
Panasonic  6752.T  (-4,63%), Nissan  7201.T  (-4,18%) ou Toyota 
 7203.T  (-3,54%). 
    Autres poids lourds du Nikkei, le géant du prêt-à-porter 
Fast Retailing  9983.T  a cédé 2,55% et le fabricant de robots 
Fanuc  6954.T  a lâché 3,44%. 
    Contre la tendance, l'équipementier automobile Calsonic 
Kansei  7248.T  a gagné 4,95% en réaction à un article de presse 
selon lequel les fonds Bain Capital et KKR pourraient reprendre 
la participation de Nissan dans le groupe. 
    Le distributeur d'électroménager Nojima  7419.T  a bondi de 
10,37%. Le groupe, jusqu'ici composante du Jasdaq, l'indice 
japonais des valeurs de croissance, va intégrer la première 
section de la Bourse de Tokyo. 
 
 (Shinichi Saoshiro;, Véronique Tison pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant