La Bourse de Tokyo cède 0,69%, craintes sur la Syrie

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

(Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,69% mardi, à la suite de Wall Street la veille, dans la crainte d'une action militaire des Etats-Unis en Syrie.

L'indice Nikkei a perdu 93,91 points à 13.542,37 et le Topix, plus large, a cédé 5,98 points (0,52%) à 1.134,02.

"Les inquiétudes en Syrie pèsent sur les marchés mondiaux, c'est certain", commente Kenichi Hirano, stratège chez Tachibana Securities. "Les investisseurs craignent de voir la Syrie devenir le prochain Irak."

Les volumes sont toutefois restés faibles avant la rentrée et la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine, les 17 et 18 septembre, qui sera pour elle l'occasion de faire le point sur la réduction attendue de sa politique monétaire ultra-généreuse.

Contre la tendance, Tokyo Electric Power (Tepco) a rebondi de 12,26% à 531 yens. Le marché s'attend à voir le groupe recevoir une aide du gouvernement pour traiter une fuite d'eau radioactive à la centrale nucléaire de Fukushima dont il est l'opérateur.

Le titre, plus fort volume du jour, avait perdu 27% sur les six séances précédentes mais il conserve un gain de 150% depuis le début de l'année.

L'indice Nikkei, lui, a progressé de 30% depuis le 1er janvier, dopé par le recul de 13% du yen face au dollar, lui-même dû à la politique budgétaire expansionniste du gouvernement et aux mesures de soutien agressives de la Banque du Japon.

Tomo Uetake, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant