La Bourse de Shanghaï décroche de 3,4%

le
0
L'indice boursier chinois dévisse alors que les principales banques du pays ont dû augmenter le montant de leurs liquidités pour faire face aux récentes mesures de resserrement monétaire mises en place par Pékin.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mardi en net repli de 1,87%, imitant un mouvement baissier amorcé à Shanghai et pâtissant d'un nouvel accès de faiblesse de l'euro face au yen. A la clôture, l'indice Nikkei 225 a glissé de 188,95 points à 9.937,04 points. L'activité a été moyenne, avec 2,18 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

La production industrielle au Japon a baissé de 1,8% en octobre par rapport à septembre, sa cinquième baisse mensuelle d'affilée, selon des données préliminaires publiées mardi par le ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti). Elle avait cédé 1,1% en juin, 0,2% en juillet, 0,5% en août et 1,6% en septembre, après avoir augmenté sans interruption de mars à mai.

Mais la mauvaise humeur sur les marchés de la région Asie-Pacifique provient surtout de la Bourse de Shanghaï (le CSI) qui chute vers 7 heures, de 3,37% à 3082,53 points. Explication : les principaux brokers et banques du pays se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant