La Bourse de Paris toujours hésitante

le
0
DR
DR
La cote parisienne a débuté à l'équilibre et ne s'en éloigne pas vraiment depuis. La publication la plus attendue de la journée, à savoir l'inflation pour le mois de mai en zone euro qui a ralenti à 0,5% contre 0,7% en avril, n'a pas changé la donne.

"Le marché reste toujours extrêmement attentiste et fébrile juste avant la (réunion de la) Banque centrale européenne. Les volumes échangés sont sans surprise faibles, peu d'investisseurs se risquent à prendre position", a observé Christopher Dembik, un analyste de Saxo Banque.

"La nouvelle économique la plus attendue du jour a eu trait à l'inflation en zone euro en mai qui a de nouveau ralenti (+0,5%). C'est la confirmation, après les indicateurs de lundi, que le risque déflationniste pourrait se matérialiser sans action rapide de la BCE", a-t-il poursuivi.

"L'enjeu pour (le président de la BCE) Mario Draghi est clair: il va falloir rassurer suffisamment le marché pour pouvoir passer l'été sans encombre. Il fait consensus que le taux de refinancement va être baissé et qu'un taux de dépôt négatif va être mis en place. En revanche, il parait exclu que d'autres mesures soient annoncées dans l'immédiat", a-t-il également estimé.

"Mario Draghi devrait donc se contenter de recourir à une communication active pour apaiser les investisseurs, ce qu'il sait normalement bien faire. On peut anticiper qu'il laisse la porte ouverte à un programme de soutien plus étoffé, si nécessaire. C'est la stratégie

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant