La Bourse de Paris termine en baisse, le CAC perd 1,46%

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris dont l'indice vedette a évolué dans le rouge toute la journée, les investisseurs s'inquiétant des prochaines publications d'entreprises après l'abaissement des perspectives de croissance de plusieurs grandes régions du monde.

L'OCDE a abaissé ses prévisions pour les grandes économies tandis que la Banque mondiale a fait de même pour la région Asie-Pacifique et la Russie.

A la clôture, le CAC 40, qui avait rebondi de 1,64% vendredi, a cédé 1,46% à 3.406,53 points.

* A contre-courant, PPR, plus gros volume de la cote et seule valeur du CAC 40 dans le vert, a gagné 2,01% à 124,15 euros alors que le groupe, selon une source proche du dossier, doit rendre publiques mardi les modalités de sa sortie de la Fnac.

* ALCATEL-LUCENT (-4,53%) a inscrit un nouveau plus bas historique en clôture à 1,779 euro après un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.

* Les valeurs CYCLIQUES et les FINANCIÈRES ont été les principales victimes de la dégradation de la conjoncture mondiale, les indices Stoxx de l'automobile (-2,47%), des bancaires (-1,65%) et de la construction (-1,36%) ayant accusé les trois plus fortes baisses sectorielles en Europe.

RENAULT (-3,36% à 35,535 euros), SAINT-GOBAIN (-3,09% à 27,61 euros), STMICROELECTRONICS (-3,04% à 4,313 euros), SCHNEIDER ELECTRIC (-2,89% à 48,96 euros) et VALLOUREC (-2,73% à 33,475 euros) ont signé les plus forts replis du CAC 40.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 2,55% à 23,145 euros, CRÉDIT AGRICOLE 1,92% à 5,727 euros et BNP PARIBAS 1,84% à 38,665 euros.

Hors CAC 40, SEB, très exposé à la Chine, a reculé de 3,91% à 51,13 euros. APERAM a lâché 3,48% à 12,34 euros et PSA 3,03% à 6,087 euros.

* NICOX a progressé de 2,34% à 2,539 euros, plus forte hausse du SBF 120, le titre ayant rebondi sur sa moyenne mobile à 200 jours (à 2,4445 euros).

* JCDECAUX a chuté de 4,11% à 17,50 euros, plombé par une note négative de Goldman Sachs qui a revu sa recommandation sur la valeur d'acheter à vendre.

* AIR FRANCE-KLM a pu limiter son repli (-0,87% à 5,357 euros) grâce à l'annonce d'un partenariat commercial avec Etihad Airways et Air Berlin pour proposer davantage de destinations grâce à des accords de partage de codes.

* METABOLIC EXPLORER (-5,47% à 2,94 euros) a annoncé lundi un projet de réorganisation pour s'adapter à la dégradation du contexte économique qui devrait se traduire par des suppressions de postes représentant environ un tiers de ses effectifs.

Blandine Hénault et Raoul Sachs, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant