La Bourse de Paris tente à nouveau de rebondir

le
0
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© Trading Central)
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© Trading Central)

Le CAC 40 gagne 1,2% vers 10h30, après quatre séances de baisse d'affilée. La nervosité reste toutefois de mise. «Les matières premières et le sentiment à l'égard de la Chine restent des sujets de préoccupation importants, d'autant que le calendrier économique est vide aujourd'hui», ont résumé les analystes d'Aurel BGC.

«Cette semaine, le marché a de fortes chances de naviguer à vue, à l'instar de la séance d'hier. Peu d'indicateurs macroéconomiques sont susceptibles de pouvoir donner une direction claire au CAC 40», a également estimé Christopher Dembik, un économiste de Saxo Banque.

Si la remontée du yuan a apporté un peu de soutien aux places financières, les craintes au sujet de la bonne santé économique chinoise et la baisse continue des prix du pétrole maintiennent les marchés sous haute tension. Les taux interbancaires, ceux auxquels les banques hongkongaises se prêtent des yuans entre elles, ont atteint des sommets mardi, en raison de la raréfaction sur le marché de la monnaie chinoise sur fond d'interventions massives de Pékin pour soutenir son cours.

«En Chine, les autorités essaient toujours de calmer le jeu sur les marchés financiers et d'apaiser les craintes d'une transmission de leurs difficultés au reste du monde via une dévaluation du yuan», ont souligné les économistes du Crédit Mutuel CIC.

Les cours du baril de light sweet crude (WTI) sont tombés de leur

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant