La Bourse de Paris sur ses gardes

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris (© C. et L. Volant)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris (© C. et L. Volant)

Le CAC 40 hésite sur la direction à prendre aujourd'hui et évolue proche de son seuil d'équilibre peu après 10h30. Les marchés redevenaient méfiants face à l'évolution du dossier grec, après avoir démarré la semaine en fanfare sur des espoirs d'accord.

Les négociations entre la Grèce et les créanciers ont de nouveau calé hier et après la vague d'optimisme du début de semaine (...), la réalité a repris le dessus, explique le courtier Aurel BGC. Les discussions vont reprendre dans la matinée à Bruxelles entre le Premier ministre grec Alexis Tsipras et ses créanciers qui espèrent trouver un accord préliminaire à présenter dans la journée aux ministres des Finances de la zone euro.

Le temps presse puisqu'il ne reste plus que cinq jours avant la date-butoir du 30 juin, marquée par un remboursement au FMI qui alimente les craintes de défaut de paiement de la Grèce.

La fin de semaine restera ainsi rythmée par la Grèce, qui se rapproche un peu plus du défaut de paiement à la fin de mois. L'Eurogroupe va reprendre à 13h mais sans avancées, le sommet de l'UE, qui débute dans la soirée et se poursuivra demain, pourrait ne pas se révéler conclusif, note Aurel BGC.

Pour les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC, les nouvelles péripéties autour des négociations entre la Grèce et ses créanciers internationaux sont de nature à alimenter aujourd'hui la forte volatilité observée hier

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant