La Bourse de Paris reste prudente

le
0
L. Grassin
L. Grassin
"Le sentiment du marché est plutôt modéré, avec des actions à la baisse (...). Aujourd'hui, les Banques centrales retiendront l'attention" des investisseurs, observent les économistes de Crédit Agricole CIB.

Le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) sera particulièrement scruté par les investisseurs, même si la réunion d'avril avait peu différé de celle de mars dans ses résultats.

"Il est improbable qu'il y ait débat entre les membres (de la Fed) sur le rythme de la réduction des achats d'actifs" de la Banque centrale, notamment "sur la mollesse encore perçue sur le marché du travail et comment cela pourrait affecter le calendrier de la remontée des taux", ajoute Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Mardi, Charles Plosser, président de l'antenne régionale de la Fed de Philadelphie, a estimé que l'évolution de l'économie américaine pourrait conduire la Fed à relever ses taux "dès que possible".

Les minutes ne seront toutefois publiées qu'après la clôture parisienne. Dans la soirée, des membres de la Fed, dont sa présidente Janet Yellen, doivent également s'exprimer.

Avant cela, l'agenda reste léger et les investisseurs regarderont les minutes de la Banque d'Angleterre, de moindre importance, et les ventes de détail du Royaume-Uni au mois d'avril.

Parmi les valeurs, BNP Paribas lâchait d'emblée 2,46% à 50,41 euros. Les autorités américaines veulent infliger à la banque française une amende supérieure

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant