La Bourse de Paris reste bien orientée

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Si la semaine s'annonce tronquée par les jours fériés en France, ce ne sera pas le cas dans la plupart des autres pays, où le rythme des publications reste intense... Ce matin, ING Groep, Deutsche Telekom, E.ON, Standard Chartered, Telefonica, Sainsbury, BAE Systems, Aegon, Henkel, Sage, CRH ou Dexia ont dévoilé leurs comptes en Europe. Aux Etats-Unis, le rythme ralentit mais il faudra suivre Cognizant et News Corp.

ECO ET DEVISES

Outre ces publications, les marchés commentent les chiffres du commerce extérieur chinois, meilleurs que prévu, qui ont alimenté la hausse asiatique, même s'ils demeurent sujets à caution, estiment les économistes. Il faudra aussi garder un oeil sur l'Europe avec une rencontre prévue entre les députés communautaires et la Troïka sur le cas chypriote et les chiffres de la production allemande en mars.
Wall Street a clôturé en territoire positif, permettant au Dow Jones et au S&P500 d'enregistrer de nouveaux sommets historiques. A l'exception de la publication du dernier rapport de la Fed concernant le crédit à la consommation, aucune statistique économique n'a été dévoilée. Du côté des sociétés, les publications trimestrielles se sont poursuivies avec Molson Coors, NRG Energy, Emerson Electric ou encore OfficeMax. Le DJIA a fini pour la première fois de son histoire au-dessus des 15.000 pts, à 15.056 pts (+0,58%), le Nasdaq a gagné 0,11% à 3.396 pts, et le S&P500 a encore grimpé de 0,52% à 1.626 pts.

En Europe, la production industrielle allemande de mars sera publiée à midi (consensus -0,2% m/m). Aux Etats-Unis, seul le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains est programmé (16h30).
La parité euro / dollar atteint 1,3085 ce matin.

VALEURS EN HAUSSE

* Teleperformance : +6,5%. Le spécialiste des centres d'appels a réalisé un chiffre d'affaires pour le 1er trimestre de 592 millions d'euros, soit une croissance publiée de +9,3% et une croissance organique de +11,5%. La direction a confirmé son objectif de hausse du chiffre d'affaires de +3% à +5% à données comparables, de marge opérationnelle courante comprise entre 9,3% et 9,5%. "Nous réexaminerons éventuellement nos objectifs annuels à l'occasion de la publication des résultats du 1er semestre", a indiqué le management.

* Thales : +3% avec Archos, Trigano

* Société Générale : encore +2% avec Lagardere et Vicat

* EADS : +1%. La compagnie aérienne chinoise Air China poursuit son expansion. Elle vient d'annoncer dans un communiqué aux autorités boursières que son conseil d'administration avait approuvé hier un projet d'achat de 100 avions Airbus supplémentaires pour faire face à la hausse de la demande de transport aérien en Chine.
Le groupe n'a pas précisé quels modèles il comptait commander ni le calendrier de ces achats. Selon un analyste cité par l'agence 'Bloomberg', Air China pourrait commander en priorité des monocouloirs de type A320 pour assurer des vols court et moyen-courrier. Le prix catalogue moyen d'un A320 étant de 91,5 millions de dollars, le commande d'Air China représenterait quelque 9 Mds$ (avant d'éventuels rabais négociés). De son côté, Airbus (groupe EADS) a fait état hier un carnet de commandes bien rempli, avec 514 commandes engrangées entre janvier et avril, soit près du double de celles reçues par son rival américain Boeing (271 appareils).

* Eiffage : +1%. Le groupe n'essuie pas les plâtres des publications de grands groupes de BTP français, puisque Vinci avait déjà ouvert la voie fin avril, mais ses chiffres confirment ce que les analystes craignaient : les conditions météorologiques adverses du mois de mars ont grevé l'activité. L'entreprise a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,906 milliards d'euros au terme du premier trimestre 2013, en baisse de -4,4% en glissement annuel sur une base publiée, et de -4,7% en comparable. Le consensus était positionné à 2,99 milliards d'euros, après 3,04 milliards d'euros un an avant. Les chiffres d'APRR étaient déjà connus et avaient constitué une bonne surprise pour les analystes, qui avaient salué la résistance de l'activité. La direction s'attend cependant à un rattrapage dès le trimestre en course. "La saisonnalité des activités de Travaux et le plein régime du chantier Bretagne-Pays de la Loire dès le 2ème trimestre permettent de confirmer la prévision de chiffre d'affaires 2013 à 14,2 milliards d'euros", explique-t-elle.

* Technip : +1%. Le groupe a annoncé ce matin un nouveau contrat, double, avec Husky Oil Operations au Canada, dont la valeur combinée est "conséquente", ce qui signifie selon la terminologie utilisée par le groupe qu'elle se situe entre 100 et 250 millions d'euros. Ils portent sur le raccordement sous-marin du champ South White Rose Extension, dans le bassin Jeanne d'Arc, à environ 350 kilomètres au sud-est de la Terre Neuve. Le premier contrat sera réalisé en 2013 et inclura la fourniture des équipements et l'installation de flowlines d'injection de gaz, d'ombilicaux et de structures sous-marines. Le second est pour 2014 et comprendra la fourniture des équipements et l'installation de flowlines et de structures sous-marines d'aide à la production de pétrole et d'injection d'eau.

VALEURS EN BAISSE

* Eutelsat : -5%. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2012-2013 est en hausse de 4,6% à 322,9 millions d'euros. Il progresse de 3,9% à taux de change constant. Le consensus était positionné à 323 millions d'euros. Sur neuf mois, il ressort à 956,5 millions d'euros (+3,5% à changes constants). Le carnet de commandes se situe à niveau record à 5,5 milliards d'euros. Le groupe indique que pour l'exercice 2012-2013, la croissance du chiffre d'affaires devrait être dans le bas de la fourchette initiale prévue entre +5 à +6%. La marge d'EBITDA devrait, quant à elle, se situer comme prévu autour de 77,5%.

* TF1 : -5%. Après un chiffre d'affaires trimestriel de 565,6 millions d'euros, en baisse de -10%, TF1 indique que son résultat opérationnel courant de la période est déficitaire de -15,7 millions d'euros, et le résultat net part du groupe de -6,3 millions d'euros. Dans un contexte économique et concurrentiel perturbé et en l'absence de signes actuels de reprise, le groupe revoit son hypothèse de chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2013 à 2,5 milliards d'euros contre 2,54 milliards d'euros jusque-là. La direction a décidé d'accélérer l'exécution de la phase II du plan d'optimisation visant à générer 85 millions d'euros d'économies récurrentes d'ici fin 2014, dont 15 millions d'euros ont déjà été réalisées en 2012. De plus, le comité exécutif a décidé de mettre en oeuvre de nouvelles mesures visant à générer des économies supplémentaires en 2013.

* Crédit Agricole : -1% avec Alcatel-Lucent, Steria et Haulotte

* Areva : stable avec Rexel, PPR et EDF

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant