La Bourse de Paris reprend son souffle

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En début de matinée, l'indice CAC 40 perdait 8,12 points à 3.978,23 points. La veille, il avait rebondi de 0,65%. "Les inquiétudes sur la Syrie et un ralentissement des achats d'actifs de la Fed vont continuer à restreindre la prise de risque" des opérateurs, soulignent les économistes de Crédit Agricole CIB.

Les Etats-Unis recherchent toujours "une coalition internationale" pour répondre à l'attaque présumée à l'arme chimique du régime de Damas sur des civils, a déclaré vendredi matin le chef du Pentagone, au lendemain du rejet par le parlement britannique de toute intervention militaire unilatérale contre Damas.

Les investisseurs vont sans doute "hésiter à prendre de nouvelles positions avant un long week-end aux Etats-Unis, alors même que persiste une telle incertitude", souligne de son côté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. Lundi, les marchés américains resteront fermés. Les marchés continuent enfin à redouter un changement dans la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui pourrait réduire son soutien à l'économie en cas d'amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis. C'est à cette aune que seront scrutés plusieurs indicateurs américains, dont les dépenses et revenus des ménages en juillet (14H30), l'activité économique dans la région de Chicago pour le mois d'août (15H45) et la deuxième estimation de la confiance des consommateurs en août (15H55) publiée par l'Université du Michigan.

En zone euro, les investisseurs suivront les chiffres du chômage pour le mois de juillet, une première estimation de l'inflation pour le mois d'août ainsi que l'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs.

Du côté des valeurs, L'Oréal prenait 3,68% à 126,90 euros, se hissant en tête du CAC 40. Le groupe a publié un bénéfice net en hausse de 5,2% au premier semestre 2013 à 1,7 milliard d'euros. Son PDG Jean-Paul Agon a déclaré aux Echos qu'il était prêt à reprendre la participation de Nestlé dans le numéro un mondial des cosmétiques.

Hermès gagnait 2,86% à 255,55 euros après un bénéfice net en hausse de 13,9% à 381,7 millions d'euros au premier semestre.

Largardère peinait (-0,76% à 23,45 euros) malgré un bénéfice net qui s'est envolé au premier semestre. De janvier à fin juin, le résultat net s'établit à 1,48 milliard d'euros, contre 36 millions sur la même période en 2012.

Ipsen perdait 2,18% à 28,07 euros après une révision à la baisse de ses objectifs de vente 2013 dans le domaine clef de la médecine de spécialités.

Danone reculait (-1,52% à 56,39 euros)
après une note d'analystes négative sur le secteur.

A l'inverse, Arkema (+3,51% à 78,77 euros) bénéficiait d'un relèvement de recommandation par Exane BNP Paribas.

Etam Developpement s'envolait (+25,70% à 22,50 euros) un bénéfice net quasi-stable au premier semestre. Le marché a bien accueilli la volonté du groupe de racheter jusqu'à 18% de son capital.

Boiron gagnait 8,12% à 45 euros après avoir multiplié par près de trois son bénéfice net au premier semestre.

Le Revenu, avec AFP.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant