La Bourse de Paris reprend son souffle

le
4
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)

Le CAC 40 perd  0,2% à 11 heures. Une pause logique après neuf séances de progression et avant d'entrer pleinement dans la saison des résultats. La veille, il avait fini en hausse de 0,35%. Depuis sa clôture du 7 juillet, l'indice a récupéré près de 540 points.

Un nouveau vote essentiel est attendu en Grèce demain, après lequel les négociations pourront véritablement démarrer avec les créanciers. D'un point de vue macro, la séance du jour s'annonce encore très calme, ont résumé les analystes de Aurel BGC.

Il n'est pas dit que les publications de résultats permettent de sortir les marchés de la torpeur estivale dans laquelle ils semblent s'enfoncer, ont-ils aussi estimé en soulignant que les actions européennes restent "bien orientées alors que l'euro confirme sa faiblesse face au dollar.

Sur le dossier grec, qui reste effectivement dominant pour les investisseurs, dans un agenda sans indicateurs de premier plan, l'étape du jour est le dépôt par le gouvernement d'un deuxième projet de loi, notamment sur la réforme de la justice civile, avant un vote demain.

Mercredi dernier, Alexis Tsipras avait perdu sa majorité parlementaire, 39 députés de la coalition sur 162, tous de Syriza, lui ayant fait faux bond, jugeant les mesures acceptées dans l'accord trop difficiles.

Le gouvernement d'Alexis Tsipras n'a "pas l'intention" pour autant de procéder "en ce moment" à des élections

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 le mardi 21 juil 2015 à 11:50

    Et hop ! ça repart déjà à la hausse + ,20 %

  • moogwai le mardi 21 juil 2015 à 11:43

    L'URSS aurait rêvé d'une bourse pareille !

  • SM7 le mardi 21 juil 2015 à 11:33

    Je disais ça parce que l'évolution récente de l'action Google en est le parfait exemple.

  • SM7 le mardi 21 juil 2015 à 11:33

    Ce serait bien nouveau que les indices se basent sur les valeurs réelles des entreprises pour monter ou descendre.