La Bourse de Paris reprend 0,5%

le
0
DR
DR
Une adjudication de dette s'est bien déroulée ce matin en Espagne avec notamment des bons à 10 ans à un taux inférieur à 5%.
Wall Street ne faiblit pas vraiment pour l'heure, toujours solide après les sommets historiques du Dow Jones. Les dernières statistiques sont contrastées outre-Atlantique, avec des chiffres plutôt contradictoires concernant l'emploi, une productivité en déclin et un déficit commercial creusé. Dell sera en vedette, alors que l'investisseur Carl Icahn vient de monter au capital et demande un dividende exceptionnel, ainsi qu'une recapitalisation à levier. Time Warner, de son côté, a annoncé son intention de scinder les activités magazines de Time Inc. en une compagnie cotée indépendante. Le DJIA gagne actuellement 0,34% à 14.345 pts, alors que le Nasdaq prend 0,11% à 3.226 pts.

(lerevenu.com) -
ECO ET DEVISES

D'après le Département américain au commerce ce jeudi, le déficit commercial des Etats-Unis pour le mois de janvier 2013 s'est creusé à 44,4 milliards de dollars, contre un consensus de 43 Mds$ et un niveau de 38,1 Mds$ en décembre 2012. Selon le rapport gouvernemental du jour, la productivité américaine non-agricole du quatrième trimestre 2012 a décliné sur un rythme de 1,9% en comparaison du trimestre antérieur, contre -1,6% de consensus et -2% pour la précédente estimation. Les coûts unitaires du travail, à l'inverse, ont progressé sur un rythme de 4,6%, contre 4,4% de consensus 4,5% précédemment évalué.

D'après la dernière étude de la firme Challenger, Gray & Christmas relative aux destructions d'emplois annoncées par les entreprises aux États-Unis, 55.356 postes auraient été concernés en février 2013, contre 40.430 en janvier. En comparaison de février 2012, les destructions d'emplois annoncées ont augmenté de 7%.
Il s'agit du second mois consécutif de hausse pour ces annonces de licenciements, essentiellement avec le secteur financier et ses 21.724 postes de février, qui représentent un sommet depuis septembre 2011.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 7.000 sur la semaine antérieure à 340.000. Un chiffre meilleur qu'attendu puisque le consensus Bloomberg tablait sur 360.000 nouvelles demandes.
La moyenne à quatre semaines atteint 348.750 pour la période terminant le 2 mars. Un chiffre en repli de 7.000 par rapport à la semaine précédente.
Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 23 février atteint 2,4%, inchangé par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 3,09 millions, en hausse de 3.000 par rapport à la semaine précédente.

L'euro remonte un peu sur les 1,3080/$ après le statu quo monétaire de la BCE ce jeudi.

VALEURS EN HAUSSE

* Altamir : +6,5% soutenu par la publication de ses résultats annuels et l'annonce d'une nouvelle politique de rémunération des actionnaires. Un dividende de 0,41 euro sera notamment proposé, doublé par rapport à l'année précédente. La nouvelle politique fixe la rémunération dans la fourchette 2 à 3% de l'ANR. Le conseil a choisi la limite haute pour l'année écoulée. Le coupon sera détaché le 13 mai 2013 et payé le 16 mai suivant.
Suite à cette annonce, Oddo a confirmé son conseil "achat" sur le dossier avec une réduction attendue de la décote compte tenu de l'accélération prévisible de la rotation du portefeuille sur 2013 et 2014, du track record positif sur les cessions en non-coté et de la volonté de favoriser un rendement sur des niveaux modérés mais de manière récurrente. L'objectif de cours est ajusté à 8,8 euros.

* Club Med : : +4,7%, alors que les revenus du groupe du 1er trimestre du nouvel exercice, couvrant la période du 1er novembre au 31 janvier, ont été marqués par un chiffre d'affaires qui s'est contracté de 2,5% à 344 millions d'euros à taux constants, même si le volume d'activité des villages baisse dans de moindres proportions (-1,6% à 355 millions d'euros, soit un chiffre d'affaires en baisse de -1,1%). La société n'a pas enregistré de volume de promotion immobilière sur la période, alors qu'elle atteignait 5 millions d'euros un an avant. Un élément plus positif cependant, puisque le revenu par lit disponible s'est apprécié de 1,9% à 112 euros...
Côté perspectives, les réservations (volume d'activité villages à taux de change constant) sont en retrait de -0,8%, pour ces capacités en retrait de -4,3% au 2 mars. Au 1er décembre dernier, ces deux chiffres étaient respectivement de +1,1% et -3,7%. Sur les huit dernières semaines, les réservations se contractent de -5,4%, avec des baisses sur toutes les zones, mais principalement sur l'Europe. Le management signale que le niveau de réservation reste malgré tout stable hors transports au 2 mars. "Sur le rythme des 8 dernières semaines, les prises de commandes sont en retrait de 5,4% avec une baisse sur cette période des réservations Europe-Afrique de 6,4% plus particulièrement en France compte tenu du décalage partiel des vacances de Pâques en mai. La baisse constatée sur les zones Amérique et Asie est peu significative s'expliquant principalement par des effets calendaires", commente l'entreprise.

* Peugeot poursuit son rebond de 4,5%. D'après le Wall Street Journal, le Président de PSA, Philippe Varin se serait montré optimiste au salon de Genève sur l'alliance avec General Motors et les objectifs de synergies.

* Saint-Gobain : +3%. Le groupe a signé avec North American Pipe Corporation (Groupe Westlake Chemical) un accord de cession de son activité PVC Pipe & Foundations aux Etats-Unis, pour une valeur d'entreprise de 175 millions de dollars, soit quelque 135 millions d'euros. L'entité est ainsi valorisée 7,2 fois son EBITDA 2012 de 24 millions de dollars. Elle emploie 200 personnes sur deux sites de fabrication, en Californie et au Kansas. Le produit de cession sera utilisé à des acquisitions sur les métiers les plus dynamiques, indique l'entreprise, qui prévoit de finaliser l'opération d'ici la fin du second trimestre 2013.

* Carrefour progresse de 2,5%. Le groupe n'a pas déçu sur ses comptes 2012 ! La direction s'est en revanche montrée discrète, dans le communiqué diffusé ce matin, sur ses perspectives chiffrées, ce qui ne surprendra cependant pas le marché. Les dirigeants ont habitué les investisseurs à fournir quelques éléments additionnels lors de la conférence de présentation des résultats attendue en matinée. Le groupe, dont les revenus annuels ont progressé de 0,9% à 76,789 milliards d'euros, a donc fait état ce matin de ses résultats de la période, avec un résultat opérationnel courant de 2,14 milliards d'euros, en retrait de -2,6% par rapport à 2011. Ce niveau est légèrement supérieur aux attentes du consensus, fixées à 2,07 milliards d'euros, comme l'avait annoncé à plusieurs reprises le management dernièrement. Le bénéfice net part du groupe est plus que triplé à 1,233 milliard d'euros. Le bénéfice net des activités poursuivies, part du groupe, ressort à 113 millions d'euros. Le distributeur a généré un cash-flow libre de 279 millions d'euros, en hausse de près de 30% en un an, tandis que sa dette reculait de 2,6 milliards d'euros, grâce aux cessions, pour atteindre 4,32 milliards d'euros. Le ratio dette financière nette sur EBITDA est en forte amélioration à 1,2 fois contre 1,8 fois fin 2011. Un dividende de 0,58 euro par action, payable en titres ou en numéraire, sera proposé en assemblée générale.

* L'Oreal : monte de 2,5% avec L'Oreal, Danone, Ubisoft, Nexity

* Lafarge : +1,5% avec Wendel, Alcatel-Lucent, Edenred et Sanofi

VALEURS EN BAISSE

* Manitou chute de 10% à 12,3 Euros après de mauvais chiffres qui ont entraîné le départ de son directeur général.

* Sopra : -5% avec JC Decaux qui recule de 3% après ses comptes et Pages Jaunes en baisse de 2,5%

* JCDecaux perd 2% à 20,6 Euros. Le groupe, dont le chiffre d'affaires 2012 est connu depuis le 24 janvier (2,62 milliards d'euros, +6,5% en oublié et +1,5% en organique), a dévoilé ce matin ses résultats de la période. Ils font apparaître une marge opérationnelle de 602,2 millions d'euros (+3,5%), soit 23% des revenus, et un résultat d'exploitation de 316,4 millions d'euros (-2,7%), soit 12,1% de l'activité. Le bénéfice net part du groupe a atteint 207,3 millions d'euros, en retrait de -2,4%. Le consensus misait sur 335 millions d'euros de résultat opérationnel et 215 millions d'euros de bénéfice net. Il sera proposé aux actionnaires un coupon de 0,44 euro au titre de 2012. Les perspectives restent malgré tout incertaines et la direction craint une contraction organique légère du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2013.

* Air France KLM : -1,7% suivi de Suez Environnement et Gemalto

* Accor cède 1%. Le groupe a dévoilé hier, à l'occasion du salon ITB de Berlin, ses ambitions pour le secteur du luxe-haut de gamme. Accor entend faire passer son réseau actuel de 300 hôtels (65.000 chambres dans le monde) à 400 hôtels à l'horizon 2015.

* Renault : -0,5%. Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, tiendra en milieu de journée une conférence de presse destinée à faire un point d'étape sur le plan de soutien à la filière automobile lancé en juillet 2012... Un plan de soutien orienté principalement sur l'innovation et les véhicules propres ou faiblement polluants avec la mise en place de bonus majorés pour les voitures électriques et hybrides.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant