La Bourse de Paris repart de l'avant

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

Les marchés restent bien orientés après des minutes du comité de politique monétaire de la Fed déroutantes, soulignent les analystes de Saxo Banque. Plusieurs membres de la banque centrale américaine ont estimé mercredi soir que la situation économique serait de nature à justifier une première hausse des taux directeurs dès le mois de juin, selon le compte rendu de la réunion du Comité monétaire de mars. Mais d'autres participants au Comité (FOMC) ont jugé que la chute des prix de l'énergie et l'appréciation du dollar pourraient continuer à peser sur l'inflation à court terme, conduisant à une hausse des taux d'intérêt plus tard dans l'année.

Les investisseurs se tourneront également vers la Grèce, qui s'apprêtait à s'acquitter jeudi du remboursement de 459 milliards d'euros dus au FMI pour le mois d'avril, même si l'incertitude demeure sur la capacité du pays à honorer ses dettes à partir du mois prochain, faute d'accord avec ses créanciers.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a mené une offensive de charme mercredi à Moscou, revendiquant devant Vladimir Poutine son indépendance, sans toutefois solliciter d'aide financière de la Russie.

La question d'une sortie éventuelle de la Grèce de la zone euro est de plus en plus banalisée, signe que l'idée fait son chemin après la rencontre entre dirigeants grecs et russes, qui éloigne peu à peu Athènes de Bruxelle,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant