La Bourse de Paris repart de l'avant

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - «Les annonces d'hier de la Banque centrale européenne laissent les opérateurs de marché sur leur faim. Quelques indications quant aux programmes de rachats d'actifs officialisés en septembre dernier ont été livrées par Mario Draghi, toutefois de nombreuses questions restent en suspens», a relevé Judith Danan, responsable du courtage de CMC Markets France.

Le président de la BCE, Mario Draghi a annoncé jeudi que l'institution allait racheter des titres adossés à des prêts bancaires, les fameux ABS ou «asset-backed securities», dès le quatrième trimestre ainsi que des obligations sécurisées à partir de la mi-octobre mais il n'a pas précisé le volume anticipé pour ce programme.

«À court terme, la déception des marchés va générer de la volatilité, même si globalement, la politique accommodante de la BCE reste évidemment favorable aux actifs risqués», a ajouté Mme Danan.

«Alors que les marchés américains ont limité la casse, une certaine prudence continue à prévaloir sur des marchés bousculés par une combinaison de facteurs, et notamment la normalisation toute proche de la politique accommodante de la Réserve fédérale américaine fait monter les inquiétudes au sujet de la zone euro et de la Chine», ont noté pour leur part les économistes du Crédit Agricole.

«L'attention sera tournée aujourd'hui vers le rapport mensuel sur l'emploi américain en septembre, avec un chiffre robuste de 215.000 créations d'emplois attendu qui ne soutiendra

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • klapklap le vendredi 3 oct 2014 à 11:55

    Quand on fait 10 pas en arrière et 1 pas en avant : on va "à reculons" !!!