La Bourse de Paris repart de l'avant

le
0
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)

Le CAC 40 gagne 2,4% vers 15h au lendemain du défaut de la Grèce vis-à-vis du FMI, dans un marché qui reste suspendu à la poursuite des négociations entre Athènes et ses créanciers. La réaction des marchés malgré la baisse des actions ces deux derniers jours reste, malgré tout, assez mesurée, estiment dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

A court d'argent, Athènes n'a pas pu honorer mardi le remboursement de 1,5 milliard d'euros dus au Fonds monétaire international, devenant ainsi le premier pays industrialisé à faire défaut vis-à-vis de l'institution.

L'Eurogroupe doit reprendre aujourd'hui pour examiner les propositions d'Athènes qui a demandé mardi un nouveau plan d'assistance financière. Or, le camp des durs dans la zone euro pourrait ne pas autoriser la reprise des négociations avant le référendum organisé en Grèce le 5 juillet sur les propositions des créanciers, souligne Aurel BGC.

La Grèce a également les yeux braqués sur une autre échéance cruciale: la réunion mercredi des 25 membres du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne qui doivent évoquer la situation du système bancaire grec. Il devrait notamment être question de maintenir ou non une ligne de prêts d'urgence en faveur des établissements hellènes.

Alors que nous entrons dans le troisième trimestre, les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant