La Bourse de Paris repart dans le rouge

le
3
DR
DR

La cote parisienne hésitait depuis l'ouverture, oscillant autour du seuil des 4.000 points.

«Les incertitudes qui ont poussé les indices fortement à la baisse la semaine passée demeurent. Les achats à bon compte qui ont eu lieu vendredi n'ont, bien sûr, pas été suffisants pour permettre un inversement de la tendance baissière, souligne Christopher Dembik, un économiste de Saxo Banque. On peut craindre que les inquiétudes à propos de la croissance et de la politique monétaire fassent encore passer en arrière-plan dans les prochaines séances les résultats d'entreprises aux Etats-Unis qui sont, jusqu'à présent, très encourageants.»

Jeudi, un responsable de Fed, toutefois membre non votant du Comité de politique monétaire (FOMC), a estimé que la banque centrale américaine devrait envisager de retarder la fin des achats d'actifs, prévue à la prochaine réunion du Comité fin octobre.

Ces propos avaient contribué à apaiser la tempête naissante sur les marchés financiers.

«L'incertitude entourant la Fed perdure» à l'approche d'une réunion de politique monétaire de l'institution la semaine prochaine, soulignent cependant les économistes de Crédit Agricole-CIB.

En attendant, les investisseurs auront peu de grain à moudre au cours d'une séance à l'agenda clairsemé.

Aux Etats-Unis, les publications d'entreprises vont se poursuivre avec notamment les géants Apple et IBM et elles s'intensifieront dans la semaine à Paris.

Du côté des valeurs,

Havas profitait

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ouakal le lundi 20 oct 2014 à 21:23

    C'est toute la Finance qu'il faut mettre en taule.Elle ne sert à rien si ce n'est nous rendre esclaves et vivre sur le dos de l'économie réelle.C'est la Finance qui dirige,notre président n'est qu'une marionnette.

  • jy831 le lundi 20 oct 2014 à 16:08

    Le probleme est que si un edge fund fait faillite a cause de ses vad son dirigeant partira quand meme les poches pleines.S il allait en taule ça se passerait autrement...

  • fquiroga le lundi 20 oct 2014 à 15:58

    Après le rachat des positions prises enVAD la semaine dernière, les robots des banksters, remettent "ça". Vive la VAD, vive le plumage.....avec l'accord des politicards, tout aussi banksters......