La Bourse de Paris repart à la baisse

le
0
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)
Un opérateur de marchés devant sa console. (© DR)

Le CAC 40 cède 0,6% à 10h30, faiblissant après deux jours de hausse, perturbé par les difficiles négociations entre la Grèce et ses créanciers. Les marchés se dirigent vers une dernière séance incertaine, remarquent les analystes chez Saxo Banque, pour qui sans signal fort sur la Grèce les investisseurs pourraient maintenir leur aversion pour le risque. Le marché devrait continuer à vivre au rythme des déclarations sur la Grèce, un accord devant impérativement être trouvé avec les créanciers d'ici la fin du mois pour éviter le défaut de paiement.

Jeudi, le CAC 40 a nettement faibli en fin de séance en raison de déclarations du Fonds monétaire international (FMI) sur la Grèce. Celui-ci a jeté un froid dans les négociations, en affirmant qu'un accord était encore loin, au moment où des tractations étaient menées en parallèle à Bruxelles pour tenter de forger un compromis. L'équipe des négociateurs de l'instituton a d'ailleurs quitté la capitale belge pour regagner Washington.

Appelons un chat un chat: le marché est complètement paumé sur le dossier grec et à juste titre, car les négociations entre Bruxelles et Athènes ne relèvent plus de la théorie des jeux mais plutôt du grand bazar, constate le courtier Aurel BGC. Le coup d'éclat des négociateurs du FMI, qui ont fait leurs valises et sont rentrés à Washington, l'illustre assez bien, selon lui.

Les investisseurs

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant