La Bourse de Paris rebondit

le
0
L. Grassin
L. Grassin
Le marché parisien reprenait des couleurs, profitant d'une accalmie au Portugal, tout en restant attentif à l'évolution du dossier.

Le marché "reste prudent sur la situation au Portugal", qui rappelle certaines épisodes de la crise de la dette en zone euro, soulignent les analystes chez ETX Capital.

Pour autant, "les niveaux de valorisation des marchés actions européens se sont maintenant significativement détendus, limitant le risque d'une baisse additionnelle importante", notent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Les responsables portugais se sont employés à rassurer quant aux difficultés financières qui affectent le groupe Espirito Santo, qui détient la principale banque cotée du pays, BES (Banco Espirito Santo)

La banque affirme disposer de réserves financières "suffisantes" pour faire face à "un éventuel impact négatif" de son exposition au reste du groupe, et le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho a écarté vendredi le scénario d'une intervention publique.

"Malgré les efforts des responsables de la zone euro, dont très récemment ceux de la BCE (Banque centrale européenne), les investisseurs peuvent encore être affectés par les infortunes du secteur bancaire, même si le risque systémique est faible", observe Crédit Agricole CIB.

Le marché suit d'autant plus les développements au Portugal que l'agenda économique est dépourvu de tout rendez-vous notable vendredi, si ce n'est les résultats pour le deuxième trimestre de la banque

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant