La Bourse de Paris poursuit son repli

le
0
Un opérateur de marchés. (© DR)
Un opérateur de marchés. (© DR)

(lerevenu.com) - «Jusqu'à présent, les actions européennes, toujours soutenues par la perspective du QE de la BCE, résistent», soulignent dans une note les stratégistes d'Aurel BGC. «Ce programme agit comme un facteur de stabilité qui aide à anesthésier les marchés face à l'incertitude en Grèce», affirme Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Le nouveau ministre grec des Finances Yanis Varoufakis est attendu lundi à Londres dans le cadre d'une tournée européenne pour trouver de nouvelles solutions au problème de l'allègement de la dette de la Grèce, qui dépasse les 300 milliards d'euros (près de 175% du PIB). De nombreux pays, dont la puissante Allemagne, se méfient des propositions de son parti anti-austérité Syriza.

Les investisseurs suivront aussi une série d'indicateurs d'activité en zone euro et aux Etats-Unis, après avoir pris connaissance à l'ouverture de la contraction de la production manufacturière chinoise en janvier, annoncée dimanche par le gouvernement et confirmée lundi par l'indice PMI des directeurs d'achat pour la Chine de HSBC.

L'activité de la deuxième économie mondiale reste confrontée à une détérioration, souligne la banque.

Aux Etats-Unis sont également attendus les dépenses et revenus des ménages et les dépenses de construction pour décembre.

VALEURS EN VUE

Le secteur pétrolier et

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant