La Bourse de Paris poursuit son rebond

le
2
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)

Après avoir affiché une progression de 0,75% hier, le CAC 40 poursuit sur sa lancée ce matin, progressant de 1,1% à 10h45 vers les 4694 points. C'est aujourd'hui que la Grèce doit dévoiler les propositions concrètes de réformes visant à débloquer l'aide financière dont elle a tant besoin.

Alors que les banques grecques resteront fermées jusqu’à lundi, le FMI, par la voix de sa directrice Christine Lagarde, s'est fait le défenseur d'une restructuration de la dette grecque : «Une restructuration de la dette (...) est selon nous nécessaire dans le cas de la Grèce afin qu'elle ait une dette viable.»

Bloc "A lire aussi"

Autre soutien pour les marchés, le rebond de la Bourse de Shanghai qui a gagné plus de 5% en séance après avoir chuté de presque 4% un peu plus tôt, suivant l'annonce de nouvelles mesures drastiques des autorités pour enrayer la baisse des marchés chinois.

Côté statistiques, il faudra compter avec les traditionnelles inscriptions au chômage américaines à 14h30, elles sont attendues en baisse par le consensus Briefing, à 276.000 contre 281.000 la semaine passée.

VALEURS EN VUE

En hausse

La penny stock Solocal Group affiche la plus forte progression du SBF 120 devant Genfit.

Les valeurs du secteur auto se repennent à l'image de Montupet,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le jeudi 9 juil 2015 à 11:33

    La Grande lessive des spéculateurs est en route avec les marchés de futures, mais il n'y a rien qui se passe sur le cash ! le cash essaie de suivre tant bien que mal mais il n'y a personne qui veut s'y faire prendre quand il ne restera plus que des spéculateurs, ils finiront par s'entretuer du fait de la disparistion de la liquidité (un comle !) et là, peut etre que nos technocrates dirigeants comprendront-ils enfin qu'ils auront nuit à l'économie réelle ! Mais il est déjà trop tard !

  • pascalcs le jeudi 9 juil 2015 à 11:21

    Eh oui, plus le Grexit approche, plus le QE massif de la BCE se rapproche. Les marches aiment le QE. Les Allemands moins mais bon, Angela a perdu sur tous les tableaux.