La Bourse de Paris poursuit son ascension

le
1
Salle de marché. (© DR)
Salle de marché. (© DR)

L'actualité est trop pauvre pour donner une direction claire au marché, soulignent dans une note les analystes d'Aurel BGC. Ainsi, les investisseurs vont rapidement se tourner sur le principal évènement de la semaine, à savoir la réunion de la Fed, font-ils remarquer.

Le comité de politique monétaire de la Fed (le FOMC), qui se réunit mardi et mercredi, va tenter d'ajuster sa position, entre un marché de l'emploi solide mais une inflation jugée toujours trop basse. La Fed va-t-elle toujours se montrer "patiente" avant d'envisager de relever ses taux d'intérêt? Réponse mercredi. Si ce terme "est retiré du communiqué (de la banque centrale américaine), les taux d'intérêt pourraient être relevés à partir de juin", prévoit Aurel BGC.

Les marchés semblent avoir intégré que cette réunion puisse être le point de départ d'un changement dont certains pensent qu'il pourrait conduire à une potentielle remontée des taux cet été, indique de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

En attendant ce rendez-vous, les investisseurs seront attentifs à divers indicateurs outre-Atlantique, dont l'activité industrielle dans la région de New York en mars et la production industrielle de février.

Il suivront également la publication du rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dans un contexte de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • flexmoul le lundi 16 mar 2015 à 10:39

    Gros délire euphorique. Attention au retour de bâton