La Bourse de Paris pourrait tenter un rebond dans le sillage des places asiatiques

le
1

La Bourse de Paris pourrait tenter un rebond lundi matin dans le sillage des places asiatiques, les investisseurs s'efforçant par ailleurs d'évaluer les conséquences de l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis.

Le contrat à terme sur le CAC 40 prenait 0,78% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance.

Vendredi, le marché parisien a terminé en recul (-0,92% à 4.489,27 points) à l'occasion d'un jour férié, au terme d'une semaine mouvementée qui a vu le candidat républicain Donald Trump accéder à la Maison Blanche.

De son côté, Wall Street a légèrement monté vendredi, le Dow Jones battant un nouveau record, l'absence de nombreux investisseurs pour le 11 novembre ramenant par ailleurs du calme sur un marché bouillonnant depuis le scrutin présidentiel.

"Il y a un risque que l'optimisme de la semaine dernière se tarisse notamment parce que nous en savons très peu sur la manière dont le président des Etats-Unis entend appliquer certaines de ses promesses de campagne", souligne Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Le nouveau président s'est montré très ferme sur plusieurs dossiers-clés de son agenda conservateur, comme l'immigration ou l'avortement, tout en essayant d'apaiser les craintes suscitées par son élection dans de larges pans de la société américaine, dimanche lors d'un long entretien télévisé.

L'homme d'affaires, élu sur un discours populiste, a également cherché à établir une forme d'équilibre dans les premières nominations à son cabinet, en propulsant à deux postes-clés de son administration le président du parti républicain et son ancien directeur général de campagne, une personnalité très controversée.

"Les indices européens devraient tenter un nouveau rebond ce matin dans une semaine qui devrait être rythmée par les promesses du nouveau président américain Donald Trump", soulignent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Ils pourraient par ailleurs trouver du grain à moudre du côté des statistiques macroéconomiques et s'aider d'un bond à la Bourse de Tokyo pour démarrer dans le vert.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini lundi au plus haut en neuf mois, soutenu par une croissance japonaise supérieure aux attentes au troisième trimestre et le raffermissement du dollar face au yen après la victoire de Donald Trump.

La production industrielle au Japon a en outre progressé de 0,6% en septembre sur un mois, et non stagné comme initialement annoncé, selon les données révisées du ministère de l'Industrie (Meti).

En Chine en revanche, les ventes de détail, l'un des moteurs de croissance du géant asiatique, se sont essoufflées, illustrant les déséquilibres et la conjoncture toujours précaire de la deuxième économie mondiale.

La production industrielle du mois de septembre en zone euro est également attendue.

VALEURS A SUIVRE

Les valeurs bancaires pourraient continuer de progresser dans le sillage d'une remontée des taux d'emprunt sur le marché secondaire de la dette d'Etat.

cc/ef/mcj


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 il y a 4 semaines

    EFFET TRUMP: Les politiques Européens et les journaleux avaient prévu la cata...