La Bourse de Paris joue la prudence

le
0
Un opérateur de marché devant sa console. (© DR)
Un opérateur de marché devant sa console. (© DR)

(lerevenu.com) - La Grèce, la Grèce, la Grèce. Ce début de semaine sera monothématique en Europe, observe le courtier Aurel BGC. Tous les regards des investisseurs sont tournés vers Bruxelles où se tient à partir de 14H00 une réunion des ministres des Finances de la zone euro consacrée à la situation du pays.

Par conséquent, la séance s'annonce calme, en dehors d'éventuelles rumeurs, car aucun accord ne sera annoncé avant la clôture entre la Grèce et Bruxelles, sauf surprise, selon Aurel BGC. Athènes va tenter d'arracher un accord avec ses créanciers sur un nouveau programme de financement lui permettant de tourner la page de l'austérité. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a indiqué dans un journal allemand s'attendre à des négociations difficiles, mais s'est dit "tout à fait confiant".

Jusqu'à présent, les marchés se sont montrés optimistes quant à une issue positive sur la Grèce, s'offrant même le luxe de progresser assez nettement la semaine dernière. Malgré des avancées dans les discussions, de nombreux points sont encore bloquants. Le gouvernement grec ne veut plus d'une tutelle internationale tandis que l'Europe veut garder des leviers de pression pour s'assurer que les réformes se poursuivent et aboutissent, résument les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

Il n'est donc pas acquis qu'un accord soit trouvé dès aujourd'hui mais

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant