La Bourse de Paris inerte après la déception suscitée par la BCE

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)

l'indice CAC 40 perdait 2,52 points à 4.727,69 points. La veille, l'indice avait fini en fort recul de 3,58%, à l'instar de l'ensemble de ses voisines européennes.

«Les marchés européens ont bu la tasse hier» et la question est de savoir si le mouvement de vente généré par la BCE "est l'affaire d'une journée ou si cela peut se transformer en épisode plus sinistre", a estimé Chris Weston, responsable de la stratégie marchés de IG.

«Mais c'est généralement le résultat quand les promesses sont trop élevées alors que nous sommes plus habitués, en tant que traders, à des marchés actions qui décollent après les interventions» du président de la Banque centrale européenne, a-t-il ajouté. La BCE a annoncé jeudi une baisse de son taux de dépôt, avant d'annoncer un renforcement de son programme de rachats massifs de dette, sous forme d'une extension de sa durée et d'un élargissement de la palette de titres qu'elle peut acheter.

Ces annonces ont fait décoller l'euro et mis en berne tous les marchés qui avaient spéculé sur un geste plus important.

«Les indices se sont réajustés par rapport aux anticipations qui avaient eu lieu auparavant et non à la suite de l'analyse fondamentale" du contenu de la décision, or il y a des éléments positifs dans l'intervention de Mario Draghi, ne l'oublions pas», a souligné pour sa part John Plassard.

Les marchés auront encore

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant