La Bourse de Paris hésitante, malgré le rebond du pétrole

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© C. et L. Volant)

Après la progression de 3,1% enregistrée vendredi, le CAC 40 redémarre la semaine de façon moins assurée. Il a ouvert en hausse avant de passer dans le rouge. Il cède 0,1% vers 10h30. «Les marchés ont passé une jambe dans la fenêtre de tir ouverte après un début d'année difficile«, notent les analystes de Aurel BGC. Selon eux, «les indices actions ont trouvé les ressources pour rebondir», évoquant les statistiques chinoises, la levée des sanctions imposées à l'Iran ainsi que les déclarations jugées rassurantes du président de la BCE.

La BCE, fermement déterminée à «ne pas capituler» dans sa lutte pour faire repartir l'inflation, va réévaluer sa politique monétaire en mars, a déclaré jeudi son président, Mario Draghi. Cette sortie, ajoutée à un rebond des cours du pétrole, avaient permis aux marchés européens de remonter à la surface, après un sévère décrochage mercredi, à l'image des autres places boursières de la planète.

«Toutefois, il ne faut pas surinterpréter le rebond des marchés. Le discours de Mario Draghi fut l'excuse attendue par de nombreux investisseurs pour effectuer des achats à bon compte, estime Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, selon qui le potentiel de baisse des indices n'est pas encore épuisé».

Le marché européen reste encore très sensible aux évolutions des cours du pétrole, toujours orientés à la hausse lundi en Asie,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant