La Bourse de Paris glisse dans le rouge après l'ouverture

le
0
DR
DR
LA TENDANCE

L'orientation positive a tourné court, les investisseurs restant sur une ligne de conduite prudente, craignant pour le niveau de la croissance chinoise et aussi mondiale cette année, alors qu'en toile de fond, la crise ukrainienne reste préoccupante... Les propos plutôt rassurants du Premier ministre chinois sur l'économie de son pays n'ont pas dissipé toutes les craintes...

A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en baisse de 0,1% malgré une majorité de la séance passée dans le vert, et après s'être tassé de 2,59% hier. La situation actuelle propulse l'euro à des niveaux élevés par rapport au dollar, à 1,3946$.

WALL STREET
Wall Street a terminé en ordre dispersé mercredi soir, les investisseurs restant dans l'expectative concernant l'état de l'économie chinoise et inquiets quant à la persistance des risques géopolitiques en Ukraine. L'actualité économique est par ailleurs assez limitée cette semaine avant la prochaine réunion de la Fed mardi et mercredi prochain. Le DJIA cède finalement 0,07% à 16.340 pts, alors que le Nasdaq prend 0,38% à 4.323 pts. Le S&P500 grignote enfin 0,13% à 1.868 pts.

ECO ET DEVISES
La séance est marquée en Asie par la publication de progressions plus faibles que prévu de la production industrielle et des ventes de détails en Chine en janvier-février. La production industrielle a augmenté de 8,6% sur les deux mois par rapport à la même période de 2013, contre +9,5% attendu sur la période (en raison des distorsions

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant