La Bourse de Paris finit dans le vert, se réjouissant d'un accord sur le pétrole (+0,59%)

le
0

La Bourse de Paris a fini dans le vert mercredi (+0,59%) au terme d'une séance riche en actualité, le marché se réjouissant d'un accord de l'Opep pour réduire la production de pétrole.

L'indice CAC 40 a pris 26,88 points à 4.578,34 points dans un volume d'échanges soutenu de 4,4 milliards d'euros. La veille, il avait progressé de 0,91%.

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a gagné 0,19% tandis que celle de Londres a grignoté 0,17%. L'Eurostoxx a pris 0,43%.

La cote parisienne a ouvert proche de l'équilibre avant de progressivement gagner du terrain dans l'attente de nouvelles venues de Vienne, où se tenait la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole. Celle-ci a finalement abouti, peu avant la clôture des marchés européens, à un accord de limitation de sa production, auquel la Russie devrait s'associer.

"Le pétrole aujourd'hui a fait la tendance, la séance a été rythmée par l'Opep", relève auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

"Les indices ont profité du rebond du pétrole", poursuit-il, avec un CAC 40 s'approchant même de son "plus haut annuel" sur fond de fort rebond des cours de l'or noir.

Les investisseurs avaient aussi une série de statistiques plutôt positives à digérer, dont les chiffres de l'emploi d'ADP dans le secteur privé aux Etats-Unis, prélude au rapport mensuel sur l'emploi vendredi.

Selon ce rapport d'ADP, les créations d'emplois ont fortement augmenté en novembre en dépit de l'incertitude entourant l'élection présidentielle américaine.

"Un sentiment positif parcoure le marché aujourd'hui, en raison d'un ensemble de choses", résume M. Baradez.

"On a à la fois une macroéconomie solide aux Etats-Unis, l'accord sur l'Opep, mais aussi des rumeurs sur Matteo Renzi (le chef du gouvernement italien, ndlr) en Italie, lequel pourrait remanier le gouvernement" après le référendum de dimanche.

"Le marché apprécie car cela signifie qu'il n'y aura pas forcément de trou d'air si le +non+ l'emporte en Italie. Il y a un sentiment positif qui émerge", poursuit l'analyste.

Du côté des indicateurs, la séance était riche en statistiques, dont notamment l'inflation aux Etats-Unis, qui a accéléré en octobre pour grimper à son plus haut niveau en deux ans.

Toujours aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont progressé davantage que leurs dépenses, surprenant les analystes.

En zone euro, l'inflation a aussi continué d'accélérer en novembre à 0,6%.

Du côté des valeurs, les titres liés au secteur pétrolier et parapétrolier, bien orientés toute la séance, ont bondi à l'annonce de l'accord de l'Opep, à l'image de Total (+2,36% à 44,96 euros), CGG (+14,36% à 13,62 euros), Vallourec (+10,47% à 5,32 euros) et Technip (+5,37% à 65,36 euros).

Rémy Cointreau a gagné 2,46% à 79,23 euros, encouragé par un relèvement de recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par les analystes de Société Générale.

Cegedim a pris pour sa part 4,90% à 22,03 euros, dynamisé par un résultat net de 3,4 millions d'euros pour le troisième trimestre.

Wavestone (+3,03% à 88,50 euros) a profité quant à lui d'un bond de 47% de son bénéfice au premier semestre.

lem/fpo/jpr


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant